Communiqué de presse de la Fédération Syndicale Etudiante du 30/05/2005

Au résultat du référendum, la FSE constate que la propagande d’Etat n’a pas
payé. Les français ayant répondu massivement non à la question qui leur était
posée, les étudiants et les travailleurs remportent une victoire d’importance
dans leur combat pour la défense de leurs droits sociaux et des services
publics.

La FSE appelle les étudiants à saisir cette occasion de promouvoir leurs
revendications pour une université publique, de qualité, gratuite, laïque et
ouverte à tous.

La constitution européenne rejetée, il nous reste encore à obtenir l’abrogation
des décrets LMD-ECTS, l’enterrement définitif des projets d’autonomie des
universités, le réengagement financier massif de l’Etat dans l’enseignement
supérieur, l’égalité entre étudiants français et étrangers...

Continuons la mobilisatio

Annonces