Compte rendu 3 e congres CGT CELM jeudi 9 fevrier 06 FOL toulon !

SYNDICAT DU CENTRE D’ESSAIS DE LA MEDITERRANEE
Site du syndicat
www.cgtcelm.com/
F.O.L.Toulon, le 9 février 2006

Compte rendu des travaux du 3ème Congrès CGT CELM

Pour un syndicat de type nouveau !
Le congres CGT CELM a tranché !

Le 3ème Congrès CGT /CELM s’est déroulé le jeudi 9 février 2006 dans les locaux de la FOL ( Fédération des Oeuvres Laïques - avenue des Lices à Toulon VAR).
Une cinquantaine de participants, dont plus de 20 actifs, une dizaine de retraités et d’invités, se sont retrouvés pour débattre, échanger, construire des propositions et des actions syndicales à mettre en place avec la future direction syndicale issue des travaux .
Le rapport d’activité fut introduit par le SG sortant à partir de l’expérience des années 2002 à 2005 ainsi que l’annonce de 10 propositions de constructions syndicales positives, afin de lancer concrètement le débat de ce congrès .
Pour résumer les 10 propositions énumérées et débattues :
- une action syndicale revendicative, de renforcement et de redéploiement, sur tout le CELM,
- rassembler le syndicalisme au CELM, une priorité,
- faire vivre la démocratie syndicale et ouvrière,
- militer pour la conquête d’un nouveau statut du salarié,
- changer nos modes de vie et de fonctionnement, transformer nos structures syndicales,
- solidarité sur les moyens financiers, aller vers le 1 % de cotisation syndicale,
- renforcement de l’activité spécifique cadres, jeunes, femmes, retraités,
- relance de la formation syndicale,
- capacité d’avoir un rayonnement syndical hors CELM et d’une autre ampleur,
- contrôle de nos finances par un collectif CGT indépendant.

La présidence du matin était assurée par l’ancienne secrétaire générale du syndicat Janine DOREL assistée de notre camarade Norbert GUILLAUME.
L’ensemble des interventions du matin s’est axé sur les points suivants :
- l’activité des cadres et la mutualisation sur la problématique d’une rencontre Cadres avec la collaboration du CTSN !
- le besoin d’acquis d’ expérience avec nos anciens,
- le congrès : moment historique de l’expérience de la démocratie en direct,
- l’expression d’ une CGT plus virulente et plus à l’offensive sur la réactivité,
- la question d’un syndicat CGT davantage au format du CELM,
- la question de l’interprofessionnel,
- l’activité de l’USR-Travailleurs de l’Etat envers les syndiqués CGT CELM et leurs attentes,
- la question de la convivialité et du positionnement de notre syndicat quand à l’interprofessionnel,
- la place des retraités dans notre organisation syndicale,
- l’articulation du fonctionnement de notre syndicat entre le CDN, la BPL et l’ ETM !
- la place et le rôle primordial du syndiqué dans nos boîtes, la place des assemblées mensuelles d’infos !
- la manière possible et souhaitable de mutualiser avec le CTSN CGT l’aspect de cette spécificité et de ces assemblées mensuelles,
- la place des retraités en tant qu’activité syndicale pleine et entière et les stages de préparation à la retraite,
- la question de la constitution d’un syndicat mutualisé entre Toulon, Biscarosse et Gavres,
- l’engagement de la fédération à régler ce problème,
- la formation syndicale ainsi que le fait d’y intégrer toute la nouvelle direction syndicale,
- le partage des taches au niveau de la direction syndicale nouvelle,
- la question de la démocratie dans le syndicat,
- la place et le rôle d’intranet et d’Internet dans le syndicat,
- les assemblés d’infos à revivifier,
- les contraintes liées aux surcharges de travail et le besoin de militer et de se donner du temps,
- le nombre de mandats électifs et leur répartition, plus démocratique et partagée,
- la place future d’un journal CGT contestataire au CELM,
- difficultés de rédaction d’un tract et voir comment faire un module au niveau de UL Toulon !
Voilà résumés les principaux points et les idées développées durant cette longue matinée par l’ensemble des participants à notre congrès !
A la fin de la matinée le secrétaire fédéral donna quelques précisions sur le compte rendu de la CICPC de la DGA ( 8 février 2006 ) !
Cette CICPC - DGA confirme en tous points les inquiétudes de notre fédération sur les points suivants :
-  accélération de l’abandon de toute production à la DGA (SMA, DE, etc.)
-  baisse des effectifs avec la suppression du recrutement d’un emploi sur deux, sauf l’encadrement de haut niveau !
-  la sortie progressive des SMA de la DGA, direction vers un pole industriel aéronautique avec des groupes privés !
Notre camarade fédéral nous faisait observer que toutes les craintes et déclarations alarmantes de la FNTE/ CGT et ses syndicats se trouvaient validées à la sortie de cette CICPC - DGA.
Cela devrait nous donner une responsabilité accrue afin d’alerter une fois de plus et en continu les personnels sur le bien-fondé de la réaction et de l’action collective unitaire face au démantèlement programmé de la DGA qui se fait jour de plus en plus, contrairement au discours ambiant !
La parole était donnée enfin à notre camarade de la MACIF (et non moins retraité CGT USR Var ) M. Pierre LESTRAT, afin de présenter la mutuelle et ses différentes organismes de solidarité, de santé, et de protection sociale.
Il était 12 H 30, heure de l’apéritif et du repas convivial !
Les tables étaient dressées et le bar était ouvert !
Les travaux reprenaient à 14 H 00 par l’ouverture des débats sous la présidence des camarades Georges NICOLAS et Max PERIDONT.
La parole était laissée à notre trésorier et à son rapport sur les finances :
Quelques points à noter majeurs pour la compréhension de ces questions :
- la situation de nos effectifs syndiqués,
- la situation de nos comptes avoirs et dépenses,
- situation de nos avoirs, ou en cours de caisse,
- l’affirmation d’avoir un contrôle et une aide ponctuelle afin de revivifier et de donner quitus à notre trésorier,
- les évolutions à venir avec la mise en place de la nouvelle cotisation syndicale CGT après le 48ème Congrès,
- le renforcement de 2002 à 2005 et les perspectives sur ce sujet pour l’année 2006.
L’ensemble des participants au congrès a donné quitus au trésorier après diverses interrogations sur ces sujets.
Un appel à un contrôleur des comptes fut fait par la présidence de séance.
Notre ami et camarade Guy ADAM fut élu à cette charge de vérificateur aux comptes.
Les débats continuaient avec l’élection de la nouvelle direction syndicale.
A noter : peu ou pas de ratures sur les noms et un soutien total au retour de notre camarade FRESNEAU dans la future Commission Exécutive : charge qu’il acceptait tout de suite !
La commission exécutive fut très largement approuvée et renouvelée.
4 nouveaux camarades ont été élus : il s’agit des camarades suivants :
Melle BOUAMRA Malika, MM. ZAMORA Régis, BRIAND Philippe, LUBAN Laurent
6 camarades nous quittent après un long travail !
Il s’agit des camarades ( e) suivants :
Mme BRIANO Josiane , Mme BONNET Antonia , MM. PHILIS Serge, M. ARNAUD Thierry ,
M. SCLHEISE JP , M. VENTRE Lucien retraité
Saluons leur travail et leur engagement syndical !
Le congrès salua la réélection de notre camarade BARLO Christian au poste de Secrétaire Général, à l’unanimité de la nouvelle direction syndicale.
Le congrès venait de vivre un moment important de sa vie démocratique avec une direction rajeunie et renouvelée à plus de 40 % !
Une direction syndicale à la responsabilité accrue et l’engagement effectif de faire vivre les propositions déclinées pendant ce congrès.
Pour rappel ces propositions sont les suivantes :
- stage pour l’ensemble de la direction syndicale,
- travail plus collectif de la nouvelle direction syndicale,
- engagement de réunir plus souvent les syndiques,
- engagement vers une structure CGT de coordination CELM sous la responsabilité de notre fédération,
- engagement d’un journal spécial retraités avec USR Travailleurs de l’ Etat,
- engagement de placer le renforcement tous azimuts, les questions de structure et de débat, de la formation au centre de la vie de la nouvelle direction syndicale CGT CELM,
- engagement d’utiliser la complémentarité intranet /Internet, avec le tract à distribuer.

Le congres se terminait sur les conclusions suivantes du nouveau secrétaire général BARLO Christian :
- besoin d’activation d’un nouveau syndicat avec l’apport des nouveaux arrivants à la direction syndicale,
- besoin de réinvestir le travail syndical avec comme priorité : les cadres,
- priorité à faire vivre un syndicat CGT mutualisé au CELM de Toulon, Biscarosse et Gavres,
- besoin de retrouver une âme à ce combat syndical afin de gagner à l’idée qu’une riposte unitaire doit permettre de gagner face à la décomposition libérale planifiée de la DGA,
- besoin de formation de la nouvelle direction syndicale,
- enfin, certitude dans la confiance dans les luttes et dans leur traduction victorieuse.

Le congrès se terminait dans l’allégresse, la bonne humeur et la fraternité.
Une page nouvelle de la vie de la CGT CELM vient de se tourner au soir du 9 février 2006 !
L’histoire nous donnera raison dans la continuité de notre combat,
à la seule condition de le faire partager entièrement par et pour tous,
du cadre à l’ouvrier, du syndiqué au non syndiqué , de l’actif au retraité …..

Tout dépend de nous et de notre engagement commun à vouloir changer l’ordre des choses.
Tout dépend de notre capacité à forcer le destin et permettre que s’ouvre un autre avenir !

« La vraie générosité envers l’avenir consiste à tout donner au présent »
Albert CAMUS

« Concurrence et Profit ! »
« L’une est la guerre ! »
« L’autre le butin ! »

Pierre Joseph Proudhon

Voir en ligne : Compte rendu des travaux du 3 e congres CGT CELM 9 Fevrier 06 FOL Toulon !

Annonces