Cotisations patronales et salariales...

Un décret de décembre 2014 actualise les cotisations vieillesse... ce qui était nécessaire pour garantir le paiement des retraites, et reste évidemment insuffisant puisque si le nombre de retraités augmente, soit ils doivent devenir plus pauvres, soit il faut que la part des richesses créées qui financent leurs retraites augmente au même rythme que l’augmentation du nombre de retraités !

Mais ce qui est instructif sur ce gouvernement "socialiste", c’est la répartition comparée de l’évolution des parts patronales et salariales...

Pour les cotisations générales sur l’ensemble des salaires, la part payée par le salarié est multiplié par... 4 (+400% !) tandis que celle des entreprises n’augmente que de 18,75%...

Et même pour la part sur la tranche A des salaires, concernant les plus bas salaires, l’augmentation est plus forte pour les salariés (3,76%) que pour les entreprises (3,01%)

C’est le premier ministre qui le dit "il aime l’entreprise", enfin, les patrons, et visiblement, il n’aime pas les salariés...

Le détail des chiffres du décret

Cotisations vieillesse sur brut total Part salariale Part patronale
Du 1er juillet 2004 au 31 décembre 2013 0,10% 1,60%
Du 1er janvier au 31 décembre 2014 0,25% 1,75%
Du 1er janvier au 31 décembre 2015 0,30% 1,80%
Du 1er janvier au 31 décembre 2016 0,35% 1,85%
À partir du 1er janvier 2017 0,40% 1,90%
Cotisations vieillesse sur la tranche A Part salariale Part patronale
Du 1er janvier 2006 au 31 octobre 2012 6,65% 8,30%
Du 1er novembre 2012 au 31 décembre 2013 6,75% 8,40%
Du 1er janvier au 31 décembre 2014 6,80% 8,45%
Du 1er janvier au 31 décembre 2015 6,85% 8,50%
À partir du 1er janvier 2016 6,90% 8,55%

Annonces

Sites favoris Tous les sites

9 sites référencés dans ce secteur