Distribuer des actions gratuites ?

une anecdote révélatrice lors de la conférence fédérale du rhône...

Le texte de la base commune choisi par les communistes et discuté au congrès contenait cette énormité dans la partie "programme"..." Distribuer des actions gratuites aux salariés..."

Un délégué fait remarquer tout le danger de cette proposition qui romp avec une culture communiste, se place dans l’illusion que l’actionnariat salarié est un partage du pouvoir et renforce la pression idéologique contre le salaire...

L’immense majorité de la conférence le soutient, mais...

Michel Laurent, dirigeant national, prend la défense du texte, puis Louis Lévêquen, adjoint au maire de lyon explique qu’il faut bien tenir compte du choix des salariés d’EDF de devenir actionnaire, et qu’on a aujourd’hui dépassé "l’étatisation" qui a montré ses dangers...

Un ange passe...

A l’occasion d’un amendemant que la conférence fédérale intégrera finalement au texte, supprimant donc cette proposition, la réalité des positions politiques des dirigeants apparait au grand jour.

les promoteurs de l’orientation du PCF sont contre les nationalisations "étatisées" et considèrent que l’actionnariat salarié est une meilleure solution...

Pour être franc, le communisme dont ils se réclament n’en a même plus le gout et la couleur...

Annonces

Sites favoris Tous les sites

21 sites référencés dans ce secteur