Djihadistes ? Sur le terrain, du bon boulot !

On sait que la France diplomatique actuelle peut changer d’avis très vite... Sarkozy avait reçu Khadafi peu de temps avant d’aller le bombarder.. Idem pour Assad...

Mais ce qui est constant, c’est l’acceptation de tous les moyens pour assurer la domination des grands groupes capitalistes Français, quitte à mettre en danger le pays et les Français...

Dès le début de l’insurrection syrienne, la France était le plus grand soutien d’une rébellion armée immédiatement sous domination islamiste, par ses bailleurs de fond qataris ou saoudiens, qui sont bien sûr nos alliés et acheteurs d’armes.

A la 4ème réunion des « Amis de la Syrie » à Marrakech le 12 décembre 2012, juste après la création de la Coalition nationale des forces de l’opposition (CNFOR) sous hégémonie du Qatar, la France refuse de suivre les USA qui classent le Front Al-Nosra comme organisation terroriste. Tout le monde savait pourtant qu’Al Nosra était devenue la branche syrienne d’Al Qaeda, sœur de l’État islamique Irakien.

Laurent Fabius, ministre des Affaires étrangères, dit exprimer l’opinion de « tous les pays arabes vent debout » (en fait les monarchies pétrolières...) : Al-Nosra ne peut être classée comme une « organisation terroriste », car « sur le terrain, elle fait du bon boulot ».

Ce sont ceux qui ont fêté les massacres de Charlie et Vincennes...

Annonces

AgendaTous les événements

septembre 2017 :

Rien pour ce mois

août 2017 | octobre 2017