Epinay à l’envers, Tours à l’envers...

sur le site la-gauche.org

Réunification au sein d’une Fédération des Gauches Démocratiques et Sociales : Epinay à l’envers, Tours à l’envers. Avec le droit de se constituer en groupe d’expression en son sein pour chacune des composantes mais interdiction de présenter un candidat de dispersion aux présidentielles. Des militants verront avec suspicion leur originalité se dissoudre dans un magma opportuniste, et leur pureté en pâtir. Mais ils auront l’occasion de débattre avec d’autres citoyens de gauche, viscéralement pas très différents d’eux-mêmes, peut-être de les convaincre ? Avec une gauche de la gauche organisée en son sein, le PS aurait davantage de chance d’avoir une majorité et une direction de gauche et sans doute un candidat plus proche des salariés que madame Ségolène, travail, famille, Poitou.

La majorité prudente du PS n’a pas trop à craindre de ce retour de l’entrisme trotskiste, Weber, Jospin, Mélanchon, Dray, etc. ont fourni d’excellents cadres sociaux- démocrates ! Braouzec, Brard ou Asensi feraient d’excellents députés socialistes ! Le parti unique de la gauche n’est pas un impératif catégorique, pas plus que la division, seulement une opportunité historique liée à des conditions particulières. Le mariage ne supprime pas le droit au divorce. La difficulté extrême où se trouve la gauche antilibérale devrait la pousser à prendre quelques risques.

Voir en ligne : AGGIORNAMENTO, UN TOURS A L’ENVERS ?

Annonces

Sites favoris Tous les sites

21 sites référencés dans ce secteur