Essayer de penser le cours présent des choses

Rencontre avec E ymeric Monville pour l es éditions Delga

Samedi 5 mai 15h - MJC du vieux Lyon - 5 place St Jean

Les éditions Delga, essayer de penser le cours présent des choses
y a deux ans, nous recevions l’association Dans tous les sens et donnions la parole à ceux qui, dans cet atelier d’écriture, avaient connu et croisé Marie-Ghislaine Chassine, auteur de la rude toile de leur existence. Les textes qui composaient cet ouvrage constituaient une véritable trame de mots mis au service de voix plurielles, celles de femmes de toutes générations et de toutes cultures, ayant vécu et travaillé dans le quartier de la Soie, à Vaulx-en-Velin. Les éditions La passe du Vent avaient assuré la publication de ces textes. Ainsi, éditeur et ateliers d’écriture avaient concouru à faire connaître, dans la rencontre des mots, ces vies « de gens ordinaires », ces pensées populaires et les destins qui les portaient. Voix triplement tues, voix de femmes, voix d’ouvrières, voix d’immigrées.

Dans le même esprit, L’Improbable reçoit cette année un autre collectif « de gens ordinaires », lié à l’édition. Tout en s’inscrivant dans une perspective similaire, le projet de ce collectif est de présenter au public des textes qui lui parlent et l’aident à penser son quotidien. Nos invités sont donc les éditions Delga, dont le catalogue remet au goût du jour, et à la portée de chacun, des textes devenus indisponibles, soit que ceux-ci soient restés inédits, soit qu’ils aient disparu des grands réseaux de distribution, soit qu’ils aient été retirés de chez leurs éditeurs parce qu’ils n’entraient plus dans leurs critères commerciaux de « machines à faire du consensus », c’est à dire à fabriquer des contes qui endorment la conscience et camouflent les vérités du système. Volonté donc de répondre ou d’aider à résoudre les problématiques soulevées par la période actuelle, en proposant des grilles de lecture accessibles.
Comme le rappelle la présentation de « France Culture, la destruction programmée d’une université populaire » , de Patrick Broguière, les éditions Delga sont nées de la volonté d’un groupe de militants mobilisés autour de la défense de cette chaîne de radio et du service public dont elle dépend. Ces militants voulaient s’opposer « au rouleau compresseur de mépris des connaissances érudites et de fascination pour les paillettes » qui, sur ordre de l’Élysée, était chargé de détruire « un des derniers îlots de culture humaniste, héritier de la Libération ». Si, dans cette perspective, cet ouvrage a été une référence de premier plan, le catalogue s’est par la suite ouvert à bien d’autres auteurs : Henri Alleg, Guido Liguori, Jean Salem, Domenico Losurdo, Georges Lukacs, Georges Politzer, Wolfgang Harich, etc.

Lors de cette rencontre, nous nous intéresserons plus particulièrement aux auteurs de langue allemande, des auteurs qui, partant du concret de l’histoire, ont joué et continuent à jouer un rôle de premier plan dans l’élaboration de la pensée critique et qui restent nos appuis les plus solides pour comprendre le monde où nous vivons et élaborer les ripostes qui nous permettront de nous le réapproprier.

Gilbert Rémond

Annonces

Sites favoris Tous les sites

6 sites référencés dans ce secteur

Sur le Web Tous les sites

AgendaTous les événements

septembre 2017 :

Rien pour ce mois

août 2017 | octobre 2017