Faut-il avoir peur de Nikonoff et Mélanchon ?

Francis Wurtz au conseil national du PCF. « il ne faut pas inviter Nikonoff dans nos initiatives pour les élections européennes. Il se bat contre l’union européenne ». Et francis Wurtz continue à éclaire la conception du rassemblement qui intéresse la direction du parti. « Il faut faire attention avec Jean-Luc Mélanchon qui a tendance à s’appuyer sur la colère populaire qui peut se retourner contre l’Europe »

Francis Wurtz est inquiet...

Voilà un homme (Nikonoff) qui explique qu’il ne peut pas y avoir de politique de gauche sans rupture avec la construction européenne.... Et un autre (Mélanchon) qui veut porter la colère populaire dans les élections européennes... C’est très, très dangereux surtout quand le peuple en a ras le bol de la construction européenne.

On peut ne pas être d’accord avec tout ce que dit le premier, et considérer que le deuxième est plus politicien que révolutionnaire, il n’empêche que la direction du parti éclaire chaque jour toujours plus clairement la réalité de son réformisme institutionnel...

En tout cas, ça donne envie de s’appuyer sur les militants de Nikonoff et Mélanchon pour construire une campagne politique contre l’union européenne du capital !

Annonces

Sites favoris Tous les sites

6 sites référencés dans ce secteur

Sur le Web Tous les sites

AgendaTous les événements

septembre 2017 :

Rien pour ce mois

août 2017 | octobre 2017