Hu Jintao appelle à maintenir le socialisme à la chinoise

Le Président Hu Jintao a appelé le 20 septembre à maintenir la voie du socialisme à la chinoise, au lieu de « copier le système et le modèle politiques de l’Occident », au cours d’une réunion marquant le 60ème anniversaire de la fondation de la Conférence consultative politique du Peuple chinois (CCPPC).

« La CCPPC, en tant qu’une institution politique et une forme de démocratie, est une grande création de la Chine dans son édification du régime politique de démocratie », a déclaré le Président Hu dans son discours prononcé en présence de plus de 800 représentants des diverses milieux.

« Le développement de la démocratie socialiste doit absorber les acquis de la civilisation de l’humanité, comprenant les réalisations obtenues dans le domaine politique, mais cela ne signifie en aucun cas le copiage du système occidental tel quel ».

Le Président Hu invite les membres de la CCPPC à approfondir leur compréhension du socialisme à la chinoise et à s’engager fermement dans cette voie.

Hu Jintao a fait cette déclaration 10 jours avant les célébrations du 60ème anniversaire de la fondation de la Chine Nouvelle le premier octobre.

Ce n’est pas la première fois que les dirigeants d’Etat ont fait de telles remarques. En mars dernier, Wu Bangguo, président du Comité permanent de l’Assemblée populaire nationale (APN, parlement chinois), a dit que la Chine n’introduira pas la domination multipartite, ni la séparation des pouvoirs législatif, exécutif et judiciaire.

M.Wu a appelé les députés à l’APN à maintenir la « juste orientation politique », en indiquant la « différence essentielle entre les assemblées populaires de Chine et le système du pouvoir politique de l’Occident.

Une différence est que nous appliquons le système de coopération pluripartite et de consultation politique placé sous la direction du Parti communiste chinois (PCC), mais non le système multipartite occidental, a fait remarquer Wu Bangguo.

Le 20 septembre, le Président Hu a également appelé les membres de la CCPPC à continuer à faire rayonner la démocratie, à renforcer la solidarité et à résoudre des contradictions pour améliorer les rapports entre partis, entre groupes ethniques, entre religions, entre les différentes couches sociales et entre l’intérieur et l’extérieur du pays.

Voir en ligne : sur le quotidien du peuple (en français)

Annonces