La grève en Grèce un succès

Communiqué de la FSM

Avec de grandes marches dans 67 villes du pays, la grève de PAME [1] tenue hier a été très fructueuse.

Aucun avion n’a atterri ou décollé hier à l’aéroport d’Athènes. Aucun navire n’est parti des ports du pays. Dans le secteur privé, le nombre de grévistes a été élevé.

Les grévistes protestent contre la politique du gouvernement du PASOK (social Démocrates) qui gèle les salaires et les pensions pour 2010, augmente les charges d’impôts sur les travailleurs et accroit l’âge limite de la retraite de deux ans.

Le slogan principal des grévistes était « Nous ne paierons pas la crise du capitalisme”

A Athènes, des milliers de grévistes se sont rassemblés devant le Parlement Héllénique et ont marché jusqu’au ministère du Travail.

Une importante délégation de la FSM était parmi les grévistes et a levé des bannières supportant les immigrants économiques.

Les syndicalistes démocrates sociaux [2]qui appuient le gouvernement étaient contre la grève d’hier. Ils ont donné comme raison qu’« il n’est pas question de blâmer Athènes pour les choix politiques antisociaux, mais Bruxelles “ !

Une autre grève aura lieu en Grèce le 24 Février avec les mêmes exigences

[1syndicat grec affilié à la FSM

[2Allusion à la GSEE autre syndicat grec, affilié à la CSI, cette dernière ne disant pas un mot sur cette journée d’action dont pourtant les médias européens ont parlé...

Annonces