Labica est mort

En 2003 à Vénissieux, 80 personnes avaient participé avec passion à une rencontre sur Lénine, organisée par le collectif utopies et animé par Georges Labica. Un recueil de texte écrit par des militants se confrontant à la relecture de Que Faire après le choc des présidentielles de 2002 avait concrétisé une soirée destinée à revitaliser le point de vue communiste.

Cette soirée à laissé des traces, des souvenirs. La mort de Georges Labica les ravive et nous rappelle que nous sommes héritier d’une longue histoire communiste, qu’il ne s’agit pas de répéter religieusement, ni de crier comme une vérité établie, mais, avec georges notament, d’utiliser pour comprendre le monde afin de le transformer...

un compte-rendu de cette soirée résumant l’intervention de Labica est disponible sur le site du journal le manifeste...

Voir en ligne : la raison tonne en son cratère

Annonces

Sites favoris Tous les sites

6 sites référencés dans ce secteur

Sur le Web Tous les sites