Libérez Georges Ibrahim Abdallah

Transmis par nos camarades Libanais.Georges Ibrahim Abadallah est toujours détenu dans une prison française au mépris de toutes nos lois. Il a purgé sa peine. Que fait Mme Taubira ?

Cette année, l’humanité toute entière a célébré le 70ème anniversaire de la victoire contre le nazisme et le fascisme. En France, comme partout ailleurs, on honora les résistants dont les actes de bravoure avaient rendu la victoire possible.
Pour nous, Libanais, Georges Ibrahim Abdallah appartient à cette catégorie de femmes et d’hommes. Il a pris les armes dans son pays même, et non dans un autre, afin d’aider à le libérer de l’occupation sioniste.
Ce que les gens ne savent pas, c’est que, depuis la Nakba de la Palestine en 1948, les bandes sionistes nous ont pris une partie de nous-mêmes, 7 villages dont ils ont chassé les habitants après avoir perpétré le massacre de 64 personnes, dont des enfants en bas âge. Depuis, les agressions n’ont pas arrêté ; bien au contraire : 1968, quand ils ont détruit nos avions de ligne sur le tarmac de l’aéroport, 1973, 1978 en occupant la bande frontalière, 1982, en arrivant jusqu’à Beyrouth, 1996, 2006 et jusqu’à nos jours.
Est-ce un crime de vouloir libérer son pays occupé et de procéder à des actes de résistance dans son pays occupé ?
Georges Ibrahim Abdallah n’a rien fait contre la France et les Français. On l’a arrêté à la demande du Mossad et de la CIA, parce qu’on voulait mettre fin à un résistant. Condamné injustement, et pour des raisons politiques, il a terminé sa peine depuis longtemps. Le retenir dans sa prison est un acte politique dicté par ceux-là même, sionistes et impérialistes, qui étaient à la base de son incarcération. Nous demandons sa libération.

Annonces

AgendaTous les événements

septembre 2017 :

Rien pour ce mois

août 2017 | octobre 2017