Lilian Thuram et la Guadeloupe : "un mouvement avant-coureur..."

Lilian Thuram : On peut se demander si ce mouvement en Guadeloupe n’est pas avant-coureur de ce qui pourrait se passer sur le continent, (Le Monde)
mercredi 4 février

(…)

Allons-nous vers une société qui est encore capable de penser aux plus faibles ? Telle est la question que se posent les Français aujourd’hui, et notamment les Guadeloupéens. On peut d’ailleurs se demander si ce mouvement n’est pas avant-coureur de ce qui pourrait se passer sur le continent.

Que voulez-vous dire ?

Une situation comparable à celle qui bloque l’île aujourd’hui peut parfaitement se mettre en place sur le continent. La Guadeloupe est souvent en avance sur la métropole en matière de conflit social. Si je vous demande ce que vous inspire “mai 67″, vous allez me répondre que je me trompe d’une année ou que je ne connais pas l’histoire de France.

Peu de gens se souviennent des événements de mai 1967 en Guadeloupe : trois jours d’émeute, réprimés par les forces de l’ordre, 87 morts, parce que des ouvriers réclamaient une augmentation salariale. Dans les manifestations se trouvaient également des étudiants : cela ne vous rappelle rien ? On aurait tort de minimiser la grève générale qui se déroule actuellement en Guadeloupe ou de penser qu’elle n’est le fait que d’une seule organisation indépendantiste. Tous les syndicats sont derrière. Exactement comme en France, le jeudi 29 janvier, quand plus d’un million de personnes ont défilé dans les rues…

Sources Le Monde

Annonces

Sites favoris Tous les sites

6 sites référencés dans ce secteur

Sur le Web Tous les sites

AgendaTous les événements

octobre 2017 :

Rien pour ce mois

septembre 2017 | novembre 2017