M.G. Buffet : Le PCF est une bonne matrice d’une autre force...

Marie-George Buffet sur France-Inter ce 14/09 matin

la gauche encore et toujours.. sans accord avec le PS, rien n’est possible, ni l’action, ni la proposition, ni la perspective politique...

Quand le journaliste l’attaque en évoquant le PS qui annonce des listes autonomes dans des villes à maire communiste, Buffet n’en profite pas pour souligner que depuis toujours, "l’union est un combat", que ça ne l’étonne pas que le PS soit tenté par une dérive centriste. Non, elle cultive l’illusion que ce ne serait qu’une "tendance à l’hégémonie" de quelques uns... et qu’on peut arriver de nouveau à unir la gauche en respectant ses sensibilités...

Pour elle, le parti communiste en est réduit à une "sensibilité" de gauche... Ce que confirme sa réponse au journaliste qui l’interroge "vous êtes bien opposé à la création d’un nouveau mouvement à la gauche du PS"... Non, pas du tout, Buffet n’y est pas opposé, elle pense qu’il faut "commencer par le contenu avant de parler des structures" !

Et elle en rajoute une couche pour interdire tout espoir aux communistes... "on vient de faire l’expérience qu’il est difficile de faire un rassemblement.." mais on continue et il faut recommencer pour la nième fois à se poser les questions de fonds :
"
- pourquoi la gauche a échoué ?
- pourquoi le PC connait ce déclin depuis des années, car je suis lucide !
- est-ce qu’il est possible de mener une politique de changement dans le capitalisme ?
- quel projet pour L’Europe ?
- comment recréer de nouvelles unités ?
"

Que pense-t-elle, comme dirigeante communiste ? on ne sait pas.. est-ce qu’elle pense encore qu’une politique de changement dans le capitalisme est possible ? On n’imagine même pas qu’elle puisse dire, "la seule politique possible est une politique de lutte qui accumule des forces populaires pour des ruptures révolutionnaires avec le capitalisme" ! Et on n’est pas sûr qu’elle ne pense pas désormais qu’une politique d’accompagnement soit la seule possible...

Par contre, la seule chose en question, c’est le projet pour L’Europe, pas l’Union Européenne !

La seule chose qu’on sait, c’est qu’elle est lucide sur le déclin ininterrompu du PC... ! bref, soyons réaliste, c’est la fin !

Quand tant de militants sont à la recherche d’une organisation de résistance et de reconstruction politique, elle ne leur dit pas "le parti communiste a de l’avenir, le point de vue communiste a de l’avenir, et nous agissons tout de suite pour reconstruire dans les résistances à Sarkozy", et nous avons des propositions, un programme, des idées...

Non, elle renvoie pour la nième fois aux discussions sans fin pour mettre d’accord "toute la gauche".... des trotskystes aux socialistes, autant dire qu’elle décourage tout le monde, car tout ceux qui luttent savent que l’union ne se fera que contre le parti socialiste qui a toujours tenté et tentera toujours de détourner l’énergie populaire vers l’acceptation du système, et contre le gauchisme qui pousse toujours à l’isolement et au rejet du peuple !

Sa conclusion est sans appel ; "mon idée personnelle, il faut une force de transformation et le PCF est une bonne matrice".. Bref, ce qui reste de l’appareil du PC forgé par des générations de lutte intéresse ceux qui rêvent de la fin d’un parti communiste...

Annonces

Sites favoris Tous les sites

9 sites référencés dans ce secteur