Manuel Valls "le logement social, ce n’est pas une rente de situation"

Cette déclaration scandaleuse du premier ministre au congrès des HLM est révélatrice de la fracture entre les gouvernants et ceux qui vivent de plus en plus mal dans cette France qui se défait (qu’ils défont !).

Les locataires HLM qui vivent tant de difficultés dans les quartiers populaires seraient donc des rentiers, qui doivent faire de la place à des plus pauvres !

Et la droite est d’accord ! Et le patronat aussi ! Et les rentiers de l’immobilier aussi !

C’est même leur Europe qui demande de mettre tout le logement social sur le marché !

Les "sans dents" n’ont qu’une solution, résister, s’organiser, s’unir !

Annonces

Sites favoris Tous les sites

9 sites référencés dans ce secteur

AgendaTous les événements

septembre 2017 :

Rien pour ce mois

août 2017 | octobre 2017