Nouvelle brève

SYNDICAT DU CENTRE D’ESSAIS DE LA MEDITERRANEE
http://cgtcgt.allhyper.com/
Toulon, le vendredi 27 janvier 2006

Après le CNE, Contrat Nouveaux Exclus pour les salariés (VILLEPIN 2005),
Voici le CPE Contrat Précarité Exclusions pour les jeunes (VILLEPIN 2006) !
GENERATION SACRIFIEE !
JEUNESSE PRECARISEE !
LE CPE, c’est NON !

C’est le titre d’un manifeste d’une quinzaine d’organisations de la jeunesse, d’associations et d’organisations étudiantes et syndicales, dont la CGT.
Elles ont toutes lancé un seul mot d’ordre de mobilisations à la jeunesse et au monde du travail pour obtenir le retrait du CPE.
Réservé au moins de 26 ans, le CPE est le contrat de travail qui permet à l’employeur de licencier le jeune salarié pendant les deux premières années, tout comme le salarié CNE.
Le Premier ministre VILLEPIN a présenté cette mesure "moderne" la semaine dernière.
Avec ce "Contrat Précarité Exclusion", fini les espoirs d’avoir un emploi stable, d’avoir un logement, de fonder une famille et de faire des projets !
Le Premier ministre inflige une double punition : celle d’être jeune et celle de ne pas avoir une situation professionnelle durable !
Apres le CNE, Contrat Nouvelle Embauche, qui sacralise "le salarié jetable" pendant deux ans, voici venir l’heure de "la jeunesse sacrifiée et précarisée" !
A l’heure de l’embrasement des banlieux, de l’humiliation et de la discrimination comme vecteur de politique libérale…
A l’heure de la fin du CDI, Contrat à Durée Indéterminée, revendication du MEDEF légalisé, voici le sacrifice suprême qui consiste à exclure la jeunesse…
A l’heure où le CAC 40 et la bourse explosent ainsi que les stocks options, les délocalisations et les privatisations des services publics, ce gouvernement démontre une fois de plus, une fois de trop, qu’il fait le choix de l’argent roi contre les intérêts vitaux de son peuple et de sa jeunesse…
…Nous sommes tous parents et ce sont nos enfants que l’on abandonne sur l’autel de la précarité.
Apres le 31 janvier, journée de mobilisation CGT, après le 2 février, journée unitaire dans la fonction publique et avant le 14 février, journée anti-BOLKENSTEIN au parlement européen, le 7 février 2006 sera la journée contre la loi de précarisation de la jeunesse et contre le CPE !
Les jeunes, les organisations étudiantes, les organisations syndicales confédérées appellent à se mobiliser auprès de notre jeunesse afin de lui ouvrir un autre avenir que la précarité, la concurrence et le chômage !
Le 7 février un seul mot d’ordre
NON AU CPE, NON A LA PRECARITE ET A L’EXCLUSION DES JEUNES !

La confédération CGT, les fédérations, le syndicat CGT /CELM site Méditerranée sauront exprimer leur solidarité par leur présence ce jour-là et demandent le retrait de cette loi inique.
Ensemble, nous serons au côté de cette jeunesse révoltée, humiliée et exclue de la perspective d’un avenir stable et bien rémunéré !
Le 7 février, nous condamnerons ce projet néfaste que représente le CPE !

Tous ensemble, Salariés, Parents, Jeunes, le 7 février, disons NON à cette loi anti-jeune

« Nous sommes de la couleur de ceux que l’on persécute » LAMARTINE

Voir en ligne : Déclaration de la CGT CELM Méditerranée apres l’annonce du CPE "Contrat Précarité Exclusion" du couple VILLEPIN/MEDEF !

Annonces

Sites favoris Tous les sites

9 sites référencés dans ce secteur