UN DRAME SEYNOIS !

Site Seynois Communiste
http://www.gazette.shweb.fr/
PCF

A la Seyne sur mer, Dimanche 6 janvier 2008,

Tribune libre :
UN DRAME SEYNOIS

° Le 1er septembre 2003 un gigantesque incendie ravageait le Massif des Maures.

° Trois pompiers seynois y perdaient la vie dans des circonstances non encore élucidées.

° Sept ans plus tard l’instruction n’est toujours pas bouclée et l’on ne sait toujours pas pourquoi ces pompiers avaient été envoyés sur cette route étroite, ni vers quelle destination : nulle vie en danger.

° De ce que l’on sait aujourd’hui il n’y avait pas âme qui vive au bout de la route.
Quels intérêts a-t-on voulu préserver ?

° La vieille caserne seynoise fut l’objet de toutes les attentions, lors de la cérémonie d’hommage aux trois victimes : le Président CHIRAC en tête, SARKOZY en ministre de l’Intérieur, Arthur PAECHT en hôte attentionné.

° Les tireurs d’élite sur les toits, les flics en civil mêlés à la foule, silencieuse et émue, donnaient l’image d’une ville en état de siège.

° Chacun de ces personnages y allant de son discours, multipliant les promesses de châtiment des coupables.

° Le docteur PAECHT commençant son speech par ces mots « les maures brûlent », ce qui, avec son accent donnait « les maur. Brûlent »

° Mes oreilles entendirent »les morts brûlent ce qui, n’était le tragique de la situation, me parut comique.

° Où sont aujourd’hui les belles promesses de celui qui est devenu, depuis, Président de la République ?

° Il faut se souvenir que cet horrible drame est survenu alors qu’ordres et contre-ordres émanant du commandement départemental, se succédaient, envoyant finalement, Michel GIOVANNINI, Georges LAHAYE et Patrick ZEDDA dans un piège atroce.

° Se souvenir aussi que les bandes d’enregistrement des conversations radio, entre les équipes au contact du feu et le poste de commandement, prétendument jetées à la poubelle, aient été miraculeusement retrouvées sur une étagère, plus d’un an plus tard et déclarées inexploitables.

° Pourquoi cette chape de plomb ? Qui protège t-on ? Ou quels intérêts ?

° Ce drame trouvera t-il un jour son épilogue ?

JO Pentagrossa militant communiste

Voir en ligne : le site la gazette seynoise

Annonces

Sites favoris Tous les sites

9 sites référencés dans ce secteur