Une analyse de Samy Johsua

Une analyse pertinente de Samy Joshua (LCR) sur deux questions majeures de l’expérience "antilibérale"... Texte à lire qui montre que le repli de l’anticapitalisme sur "l’antilibéralisme", tout comme l’abandon de l’organisation pour laisser faire les réseaux sont de fait un renoncement révolutionnaire...

De fait, la dérive autant du PCF que de la LCR dans cette illusion des "réseaux" et de "l’antilibéralisme" ne fait que traduire la difficulté de penser la révolution dans un pays capitaliste développé.

Mais contrairement à samy qui s’inquiète des risques de replis locaux [1], je pense que ce risque réel n’est que momentané, car ils ne peuvent que s’épuiser à ne pas proposer une reconstruction...

D’ailleurs, les militants communistes de Vénissieux mesurent a quel point ils ont besoin de retrouver un point de vue communiste national et international ! Et c’est justement du coté du PCF que des signes de reconstructions communistes sont de plus en plus clairs et de portée nationale. C’est le cas de la déclaration de délégués de section à l’assemblée nationale organisée par la direction du PCF pour préparer en 2008 une "nouvelle force de gauche"..

Voir en ligne : la reconstruction communiste est en marche

[1Ces replis peuvent aller de pair avec la généralisation de relations de type « féodales » au sein de cette gauche là : petites baronnies locales renfermées sur elles-mêmes, rapportant leur visée politique à leur circonscription, leur commune, leur quartier.

Annonces

Sites favoris Tous les sites

21 sites référencés dans ce secteur