de la LFI au RN ?

Un message d’un communiste de Vaulx-en-Velin après l’annonce du raliement du conseiller régional FI candidat aux législatives pour la FI à Vaulx-en-Velin.

J’avais en son temps dénoncé le parachutage de ce jeune loup de la France insoumise dans notre circonscription, voila qui confirme mes préventions. Reste a tirer les leçons de cette affaire. Comment se fait-il que de telles choses arrivent ?

Une seule assurance pour s’en prémunir le respect de partis éprouvés par le temps, l’expérience et la force de ses structures ne dit on pas que c’est dans les vieux pots que l’on fait les meilleurs soupes ? A vouloir se débarrasser trop vite des organisations de la classes ouvrière on fait inévitablement un appel d’air a ce genre de personnages.

Décidément les villes de traditions communistes inspirent et aiguisent l’appétit de beaucoup d’arrivistes ! Ceux là persuadés que l’idée est morte et l’héritage facilement captable se précipitent pour faire main basse sur ce qu’ils perçoivent comme des rentes faciles quand ce n’est pas obtenir des tremplins pour des carrières nationales.

Nous avions déjà perdu la municipalité au profit d’une élue socialiste dont la gestion municipale est depuis contestée de toutes parts . Elle s’était d’ailleurs empressée d’oublier son engagement devant les vaudais pour un portefeuille ministériel.

Celui-ci n’était-il pas prêt a suivre son chemin ? D’abord a la députation puis pourquoi pas a la tête de la ville. Il avait déjà obtenu une place au conseil régional comme le rappelle ici Cécile Cukierman. Il ne nous suffit pas de dénoncer le naufrage de tels élus mais aussi le système et les responsables qui rendent possible leurs situations, en particulier l’anti communisme a l’œuvre dans toute une partie de la gauche radicale .

Oui le parti communiste reste plus que jamais un repère face a l’extrême droite et aux forces du patronat dont elle est toujours le soutien en dernière instance.

Gilbert Rémond

Annonces

Sites favoris Tous les sites

9 sites référencés dans ce secteur