politiciens jusqu’au bout...

Une rencontre organisée par Le Collectif 69 pour la Palestine et le "Front de Gauche" de Vénissieux a accueilli Christophe Oberlin, chirurgien de retour d’une mission à Gaza et auteur du livre "Chroniques de Gaza" (Editions Demi-Lune), à Venissieux. Initiative très utile dans le contexte du renforcement de la répression israélienne et du double jeu permanent des pays occidentaux interdisant la reconnaissance, enfin, de la Palestine comme état...

Mais les invités et participants qui ne suivent pas l’actualité Vénissiane doivent mesurer le comportement politicien de quelques acteurs locaux de ce "Front de Gauche". Ils connaissent parfaitement l’association Jénine-Vénissieux dont trois militants revenaient justement eux aussi de Palestine. Les échanges avec le professeur Oberlin auraient été tout à fait utiles, puisque l’association Jénine-Vénissieux travaille notamment à faire opérer en France des enfants palestiniens blessés par des soldats israéliens. Jénine -Vénissieux revient avec des projets d’actions de solidarité, et organise deux rencontres prochainement les 23 et 25 Novembre pour faire connaitre leur voyage et leurs projets...

Il faut le rappeler, la grande force de cette association est de rassembler croyant(e)s, des trois religions monothéistes, athé(e)s, communistes,... l’important étant de lutter contre l’impérialisme, contre le colonialisme imposé par un pays sur un autre... Ceux qui sont partis représentaient l’ensemble de cette association, mais ils sont communistes, et pour ce ce "Front de Gauche Vénissian" qui le sait parfaitement, c’est un grave défaut ! Il ne faut donc pas les inviter... Résultat, les trois militants qui rentraient de Palestine ont appris dans la presse l’initiative !

Sur un tel sujet qui devrait au contraire chercher le rassemblement le plus large, ce "Front de Gauche" est non seulement politicien, il est tout simplement indigne.

Heureusement que le Front de luttes et de rassemblement qui se constitue, de la manifestation contre la pauvreté à celles pour la défense de Veninov, du Grand Rendez-Vous de la Ville aux actions contre la hausse de l’énergie, du succès impressionnant du rassemblement pour faire reconnaitre le massacre du 17 Octobre 61 aux prochaines rencontres internationalistes de Vénissieux soulignent que cette manœuvre politicienne qui se cache derrière le vocable "Front de Gauche" n’aura pas d’impact sur la mobilisation des communistes. Avec les sections de St-Fons-Feyzin, Corbas et St-Priest, les communistes de Vénissieux vont s’adresser largement aux forces de résistances à la crise pour le rassemblement le plus large possible en 2012 afin de conserver un député communiste aux services des luttes, loin des compromis d’appareils... Le Front de Gauche en fera bien sûr partie... !

Annonces

Sites favoris Tous les sites

5 sites référencés dans ce secteur