CA 2021 - budget 2022

La lettre des élus communistes et apparentés de Vénissieux N° 68 - juillet 2022
Mercredi 13 juillet 2022

A travers nos investissements, se traduit notre volonté politique : l’enfance, la jeunesse, la famille, le sport, la citoyenneté, la culture, symboles des politiques de proximité et des services publics que notre majorité municipale incarne et défend.

L’extension du groupe scolaire Jules Guesde, la Maison de l’enfance Max Barel, un nouvel équipement polyvalent Pyramide, la création d’un terrain extérieur de futsal, la rénovation du revêtement synthétique du stade Laurent Gerin, la nouvelle piscine Auguste Delaune figurent au calendrier des principales opérations d’équipement de ce mandat.

Le compte administratif 2021 montre que nos dépenses de fonctionnement ont joué un rôle d’amortisseur pour de nombreuses familles vénissianes, frappées de plein fouet par la pandémie. Pertes d’activités, chômage partiel, pertes des petits boulots pour les jeunes, la Covid-19 a eu un impact fort auprès de toutes les générations. Heureusement que nos services publics de proximité étaient là, sur le terrain, réactifs, efficients et utiles à toute la population.

De même, il faut souligner le ralentissement des recettes de fonctionnement au cours de ces mois atypiques. Nous continuons malgré tout de maîtriser nos dépenses de fonctionnement, tout en améliorant les services proposés aux habitants : en 2021, c’était entre autres la garderie périscolaire du matin, l’accueil du mercredi à la journée, l’accueil de jour médicalisé Résidence Ludovic Bonin, les territoires zéro chômeur longue durée ou encore l’expérimentation Territoire zéro non-recours au Moulin-à-Vent.

Nous avançons, avec un budget sain, une capacité de désendettement de 2,3 ans et une dette par habitant de 537€.

De quoi demain sera-t-il fait ? Les politiques locales sont aussi conditionnées aux politiques nationales qui seront menées lors de la prochaine législature.

Pour preuve ces dernières années : la baisse des dotations de l’Etat aux collectivités, la contractualisation des dépenses de fonctionnement, ce sont autant de services, d’investissements en moins pour les habitants. Emmanuel Macron annonce une économie de 10 milliards d’euros imposée aux collectivités. Elle fait suite à la suppression complète de la Cotisation sur la valeur ajoutée des entreprises (CVAE). Les services publics de proximité sont à nouveau dans la ligne de mire des politiques libérales.

Un comble et un contresens quand on se souvient de l’efficacité et de la réactivité des dispositifs mis en place lors de la crise sanitaire.

Je le dis aux Vénissians : il va falloir se battre et se mobiliser pour que les communes restent la maison du peuple et la première marche de la République.

Pour lire l’intervention complète…

L’adresse originale de cet article est http://gec.venissieux.org/CA-2021-b...