Après avoir battu Le Pen, adhérez au parti communiste pour vous donner de la force face à Macron !
Le Vénissian, Mai 2014

Manuel Vals, le courage de s’attaquer… aux travailleurs et aux services publics !

Viernes 16 de mayo de 2014 — Última actualización Martes 4 de agosto de 2020

Manuel Valls nouveau premier ministre c’est la réponse apportée par François Hollande à la défaite du PS aux élections municipales.

Celui qui avait annoncé que son ennemi, c’était la finance, n’a retenu qu’une chose du message envoyé par les électeurs, comme par ceux qui se sont asbstenues. Il fallait accélérer les réformes contre le travail et les services publics et Manuel Valls, qui représente l’aile droite du PS, était donc l’homme de la situation. Avec ce choix c’est sans surprise que François Hollande confirme le renforcement d’un virage à droite de sa politique.

Manuel Valls a été présenté et se présente lui-même comme l’homme ayant le courage de mener les réformes nécessaires pour le renforcement d’une véritable politique d’austérité, répondant aux injonctions de l’Union de Européenne, du FMI, de la Banque Centrale Européenne et du patronat. Le discours n’a pas changé. Pour le gouvernement, comme pour la droite et le patronat, le véritable obstacle au maintien et au développement de l’emploi c’est le coût du