Taxe Carbone : La Suède, parlons-en un site indispensable pour comprendre les enjeux climatiques

, par  pamillet , popularité : 7%

Un site indispensable pour connaitre et comprendre les enjeux climatiques, énergétiques, les atouts et les difficultés des énergies renouvelables, l’enjeu du nucléaire et de la production d’électricité, la réalité des mesures gouvernementales fortement inspirées par les groupes de pression de l’écologie politique.

Cet article est un exemple pour inviter à aller découvrir les notes proposées sur le site de ce collectif.

L’exemple de la Suède a largement été cité dans le cadre des débats sur la taxe carbone, en particulier par les représentants du parti écologiste.

Il est parfaitement exact que la Suède a de très bonnes performances dans le domaine des émissions de CO2. Rappelons, dans le Tableau 1, quelques données permettant de comparer la Suède à son voisin le Danemark et, pour fixer les idées à la France et à l’Allemagne. Nous raisonnerons par tête pour que les comparaisons soient faciles.

Pays Energie Primaire tep Electricité kWh CO2 tonnes 2007/1990 % Objectif Kyoto%
S 5,65 15230 5,32 -9,3 4
DK 3,85 6864 10,15 -3,9 -21
Ge 4,23 7175 10 -22,4 -21
F 4,31 7585 5,97 -5,8 0

Tableau 1

La Suède est, à la fois, le pays qui a les plus faibles émissions de CO2 et celui qui consomme, de loin, le plus d’électricité. De plus, alors que la Suède était autorisée à augmenter ses émissions de CO2 de 4% par le protocole de Kyoto elle les a déjà réduites de 9,3%. Au contraire le Danemark qui, selon les canons « verts » est un élève modèle, qui consomme beaucoup moins d’électricité (plus d’un facteur 2), qui consomme beaucoup moins d’énergie (32%) que sa voisine émet 90% de plus de CO2 qu’elle !

...

la suite de l’article à lire sur le site SLC

Voir en ligne : site de Sauvons Le Climat

Le collectif "Sauvons le climat " fondé en mai 2004, association loi 1901 depuis Décembre 2005, a pour ambition d’informer nos concitoyens, de manière indépendante de tout groupe de pression ou parti politique, sur les problèmes relatifs au réchauffement climatique et sur les solutions proposées pour le ralentir. Il est doté d’un comité scientifique, présidé par Michel Petit, ancien responsable du groupe français d’experts au GIEC. Son manifeste a été signé par plusieurs milliers de personnes.

Annonces

Sites favoris Tous les sites

6 sites référencés dans ce secteur

Brèves Toutes les brèves

Sur le Web Tous les sites

Navigation