Daniel Reynoud nous a quitté

Publié le mercredi 25 mars 2020

Daniel Reynoud est parti samedi 21 mars, premier jour de ce printemps marqué par l’épidémie et le confinement qu’elle nous impose.

Tout ceux qui le connaissent ont une pensée fraternelle pour ses proches, son fils, ses petits-enfants Vénissians qui se retrouvent face aux règles strictes du confinement et ne pourront l’accompagner normalement. Nous ne pourrons pas nous retrouver pour lui rendre hommage.

Daniel était né en juillet 38, trois mois après la fin du Front Populaire. Il a donc connu la guerre enfant, puis l’après guerre et la reconstruction. Il découvre le syndicalisme parmi les employés, techniciens et cadres de Rhône-Poulenc, puis au début des années 80, rejoint l’Union locale CGT et le parti communiste.

Il devient adjoint au maire de Vénissieux en charge de l’éducation de 1989 à 1995, puis s’occupe avec beaucoup de présence des écoles en tant que délégué départemental de l’éducation nationale (DDEN) tout en devenant le maitre des cérémonies de commémoration de la ville.

Les communistes, les syndicalistes et beaucoup d’habitants se souviendront de lui.