Erreur de casting ?

Publié le vendredi 27 février 2009

C’est avec stupeur que l’on a pu lire le discours du groupe des élus du PCF prononcé au conseil municipal de Lyon ! S’agit-il d’une erreur ou d’une volonté politique ? Il semble bien que la deuxième réponse soit la bonne… "Notre ville est en première ligne de défense des intérêts de ses habitants". On se demande toujours quand, qui et où ? "Nos choix budgétaires tentent d’aller à l’encontre de cette politique étriquée et dramatique du gouvernement, et répondre aux besoins de nos concitoyens avec l’implication effective de tous les habitants dans les structures de participation citoyenne".

Bel exemple avec les locataires de la Vallonnière qui envahissent le conseil d’arrondissement ! "C’est dans ce cadre qu’intervient l’augmentation de 6 % du taux de fiscalité sur la part communale. Elle répond à la fois aux soucis de la maîtrise des dépenses et des réalisations supplémentaires. Cette augmentation de 6% constitue un outil de solidarité envers les plus démunis. Le véritable problème n’est pas l’augmentation du taux de fiscalité, mais celui de la répartition de l’impôt dans notre pays".

Cela signifie que l’origine de l’impôt n’est pas leur problème et que, si l’augmentation risque d’enfoncer toujours plus les plus pauvres, il faut s’adresser ailleurs. L’oratrice, avec quelques collègues élus, a notamment « menacé » d’adhérer au parti de gauche : on ne les retiendra pas !