les âmes sales de La Bruyère

Publié le mercredi 26 août 2009

entendu sur France Inter dans l’excellente émission de Philippe Meyer, la prochaine fois, je vous le chanterai dans le cadre de la série « L’Argent n’a pas d’honneur »…

on pourrait le mettre en exergue d’un article sur la crise…

« Il y a des âmes sales, pétries de boue et d’ordure, éprises du gain et de l’intérêt, comme les belles âmes le sont de la gloire et de la vertu ; capables d’une seule volupté, qui est celle d’acquérir ou de ne point perdre ; curieuses et avides du denier dix ; uniquement occupées de leurs débiteurs ; toujours inquiètes sur le rabais ou sur le décri des monnaies ; enfoncées et comme abimées dans les contrats, les titres et les parchemins. De telles gens ne sont ni parents, ni amis, ni citoyens, ni chrétiens, ni peut-être des hommes : ils ont de l’argent. » Les caractères, La Bruyère, 1693