Après avoir battu Le Pen, adhérez au parti communiste pour vous donner de la force face à Macron !

Christophe Girard tombe le masque, c’est Zemour !

Jeudi 10 février 2022 — Dernier ajout mercredi 9 février 2022

Christophe Girard tombe le masque, il apporte son soutient à Eric Zemmour à l’occasion de l’élection présidentielle.

Sans surprise puisque son mentor Philippe De Villiers, le créateur du Mouvement Pour la France (MPF), l’avait fait avant lui. C’est celui qui l’avait investit aux législatives 2007.

Sans surprise pour qui suit ses déclarations, prises de positions en conseil municipal qui sentent bon le « travail famille patrie » pétainiste, ou encore ceux qui se rappellent de sa campagne électorale des municipales en 2020, qui faisait appel, notamment sur les questions de sécurité aux arguments préférés de la droite extrême et de l’extrême droite.

Ou encore de ses tentatives d’alliance avec la liste FN lors des élections municipales de 2014.

Il soutient donc un candidat condamné plusieurs fois pour incitation à la haine, à la violence, pour propos à caractère raciste. Et qui doit répondre prochainement de sa tentative de réhabilitation de l’action de Pétain durant la seconde guerre mondiale.

Un candidat qui à fait de l’immigration un thème central de sa campagne. Qui propose par exemple d’abroger la loi SRU qui pousse à construire du logement social là où il n’y en a pas. Un candidat qui veut créer une brigade anti fraude sociale, mais qui ne dit rien sur l’évasion fiscale qui prive la France de dizaine de milliards chaque année.

Ce soutien est une preuve supplémentaire de la porosité entre la droite et l’extrême droite. Une extrême droite qui entend surfer sur des thèmes qui préoccupent les français, mais avec des propositions qui détournent des véritables réponses sur les questions d’emplois, de salaire, de pouvoir d’achat, de logement, de sécurité, de santé ou encore d’éducation.

Comme le dit clairement Fabien Roussel, ce ne sont pas les immigrés qui ferment les usines, qui suppriment des lits d’hôpital et ferment des maternités !

Ses propositions ne s’attaquent pas à l’accumulation des richesses pour quelques uns. Sinon il n’aurait pas le soutien de la famille Bolloré, une des plus riches de France.

Les communistes, leur candidat, Fabien Roussel, ont décidé sans tabou de proposer lors de cette campagne une autre vision de la France de demain. Une France des jours heureux qui refuse la haine, la racisme et propose de répondre concrètement aux besoins de la population.

Découvrez son programme