Après avoir battu Le Pen, adhérez au parti communiste pour vous donner de la force face à Macron !

Décision modificative n°1 du budget principal.

Conseil municipal du 18 décembre 2023
Mercredi 27 décembre 2023 — Dernier ajout dimanche 14 janvier 2024

Madame le maire, chers collègues

Nous profitons de cette décision modificative dont le fait principal est la provision de 700K€ pour la garantie d’emprunt de l’hôpital Portes du Sud.

D’abord pour exprimer notre grande satisfaction d’une solution qui maintient tous les services, tous les emplois et qui reste dans un cadre non lucratif avec un engagement sur le reste à charge des usagers.

Nous avons participé à de nombreuses mobilisations depuis la rencontre en mairie en Juin qui ne portait que sur la demande de réouverture des urgences de nuit. Nous avions à l’époque eu raison d’alerter sur le risque plus global pour l’hôpital. Mais la décision du tribunal est rassurante, en tout cas dans l’immédiat.

Mais ensuite, nous n’avons à ce jour aucun élément sur le projet pour l’hôpital. Comment développer son activité, le nombre de patients reçus, le nombre d’opérations, d’accouchements, de soins… ? Car l’étude économique de l’expert de la CGT pointait du doigt l’insuffisance d’activité par rapport aux capacités du site. C’était tout le problème de nombres de médecins, de soignants, dans un contexte très difficile pour la santé publique, et tous les métiers du soin. C’était aussi un problème de contrats avec les médecins, de compromis avec les activités privées, de tarifs… Il faudra très vite voir comment les nouveaux dirigeants confirment dans le concret leurs promesses attirantes devant le tribunal.

On peut s’interroger quand on découvre que ce sont des acteurs importants de la santé privée. Le repreneur était représenté par Christian-Rene DIJOUX, membre du directoire de 18 sociétés, beaucoup de cliniques, dans le nord, en Picardie, mais aussi à la Réunion, à Paris. Le groupe Victor Pauchet est constitué de 8 cliniques du nord, mais c’est aussi un des acteurs importants du groupe Santé-Cité, un groupe national de 120 cliniques et 30 000 salariés, dont le PDG est celui de Victor Pauchet, Stéphan de Butler d’Ormond. C’est aussi le président du MEDEF de la Somme, qui lors de sa rentrée alertait le préfet sur une année compliquée en lui demandant d’assouplir les normes pour aider les entrepreneurs. Il est dirigeant de 8 cliniques, pas uniquement Victor Pauchet, mais aussi une clinique à Paris et une autre à Puteaux, au nom évocateur, Clinea, clinique soins de suite et psychiatrique filiale du célèbre groupe… Orpea. Il a dû en connaitre des conflits sociaux et des restructurations ! On sait qu’il avait repris en 2019 la clinique des 7 vallées à la marconne. Il serait utile d’avoir des contacts avec les salariés et les usagers concernés…

Les élus communistes seront attentifs à la suite, au reste à charge pour les patients, au maintien de toutes les activités dans la durée. Ils appellent les Vénissians à rester vigilants et à continuer à défendre leur hôpital !

L’adresse originale de cet article est http://gec.venissieux.org/Decision-...

Revenir en haut