Après avoir battu Le Pen, adhérez au parti communiste pour vous donner de la force face à Macron !

Le 20e Congrès national du PCC sous le regard mondial pour une plus grande contribution à la paix et au développement dans le monde

Samedi 29 octobre 2022

L’interview sur LCI de LU Shaye, ambassadeur de Chine en France, par Darius Rochebin est révélatrice des comportements médiatiques dominants qui cumulent mépris, provocations, arrogances pour tout ce qui n’est pas « occidental ». Ce journaliste chevronné à l’attitude qui semble débonnaire s’est comporté avec une impolitesse rare, reprenant tous les poncifs de la propagande occidentale sur le monde faisant comme s’il ne savait pas que ces discours sont contestés par la majorité des pays de la planète.

On peut être sûr que si c’était l’ambassadeur US, il aurait été d’une sollicitude touchante…

L’ambassade de Chine a publié une transcription de cette interview nettoyée des excès du journaliste et sans commentaires sur son agressivité, ne reprenant pas la formule à laquelle l’ambassadeur a été contraint « vous cherchez à me décrédibiliser ? »

Les déclarations de l’ambassadeur confirment ce que tous les Français doivent savoir. Dans l’affaire ukrainienne comme à Taiwan ou en Afrique, la majorité des peuples refusent désormais explicitement le rôle dirigeant que les USA s’arrogent et avec eux, tout le monde occidental. L’époque ou la France en Afrique et les USA partout, faisaient la pluie et le beau temps géopolitique est terminé. Nous ne pouvons plus piller le sud à notre convenance. C’est une des causes profondes de la crise du monde occidental.

Ce sera un des sujets des rencontres internationalistes de Vénissieux les 11 et 12 novembre prochain, de l’Afrique à la Chine…

Il faut absolument lire ce qu’écrivent les dirigeants chinois. C’est tellement différent des discours haineux et militaristes de Trump/Biden que c’est indispensable !

Le 20e Congrès national du PCC sous le regard mondial pour une plus grande contribution à la paix et au développement dans le monde

Le prochain 20e Congrès national du Parti communiste chinois (PCC), qui s’ouvrira dimanche à Beijing, fera une synthèse détaillée des principales réalisations de la Chine et de la précieuse expérience acquise dans ses efforts de réforme et de développement, et formulera également des programmes d’action et des politiques globales pour atteindre les nouveaux objectifs de développement de la Chine sur le chemin à parcourir dans la nouvelle ère et les nouvelles attentes du peuple.

C’est pourquoi le monde s’intéresse de près à la façon dont ce congrès d’une semaine élaborera un plan pour la croissance du pays et à la façon dont la Chine contribuera davantage à la paix et au développement dans le monde.

FOREIGN202210281632306911404715841

DES RÉALISATIONS DANS LA NOUVELLE ERE

Depuis le 18e Congrès national du PCC en 2012, la Chine a été auteur de réalisations et de changements historiques en matière de développement économique et social, favorisant et développant avec succès une modernisation à la chinoise. Au cours de la dernière décennie, le PCC a été à la tête du peuple chinois dans les efforts pour ce grand succès, démontrant la forte vitalité du socialisme aux caractéristiques chinoises.

Saluant les grandes réalisations obtenues par la Chine au cours des dix dernières années, les experts et observateurs étrangers ont exprimé leurs attentes élevées quant à son rôle accru dans les affaires mondiales après le 20e Congrès national du PCC, qui devrait écrire un nouveau chapitre du socialisme aux caractéristiques chinoises dans la nouvelle ère.

Selon Xulio Rios, directeur de l’Observatoire de la politique chinoise en Espagne, la dernière décennie a été particulièrement extraordinaire pour la Chine, car elle a obtenu des succès significatifs dans son développement.

Ainsi, a-t-il souligné, la Chine a éradiqué l’extrême pauvreté et obtenu des réalisations remarquables dans des domaines tels que les sciences et technologies et la protection de l’environnement. Du fait que le rôle de la Chine dans les affaires mondiales devient de plus en plus important, la communauté internationale a de grandes attentes envers le 20e Congrès national du PCC, a indiqué M. Rios.

Ehecatl Lazaro, chercheur au Centre mexicain d’études économiques et sociales, a pour sa part noté que sous la direction du président Xi Jinping, la Chine est devenue l’un des pays ayant une influence importante sur le développement économique, politique et social à l’échelle internationale au 21e siècle, c’est pourquoi les décisions prises lors du 20e Congrès national du PCC auront une grande importance pour le monde entier dont l’Amérique latine.

Passant en revue les réalisations de la Chine au cours de la dernière décennie, Tang Zhimin, directeur des études sur l’ASEAN et la Chine à l’Institut de gestion Panyapiwat, basé dans la capitale thaïlandaise Bangkok, a apprécié l’adhésion de la Chine à la philosophie du développement centré sur les personnes, l’éradication de la pauvreté pour près de 100 millions de résidents ruraux, la construction du plus grand système éducatif du monde, ainsi que du système de sécurité sociale et de santé.

Ces réalisations ont fait de la Chine un modèle dans les pays en développement, a-t-il fait remarquer, ajoutant qu’à l’approche du 20e Congrès national du PCC, les pays de l’ASEAN sont très intéressés par la manière dont les futurs progrès économiques et sociaux de la Chine apporteront davantage de certitude au développement mondial.

UNE INFLUENCE POSITIVE

Le 20e Congrès national du PCC envisagera le plan stratégique en deux étapes pour faire de la Chine un grand pays socialiste moderne, en mettant l’accent sur la définition des tâches stratégiques et des initiatives majeures pour les cinq prochaines années. Le congrès devrait ainsi apporter plus d’avantages au peuple chinois ainsi qu’au reste du monde.

Selon Bruno Guigue, expert français en affaires internationales, le 20e Congrès national du PCC est un événement majeur que tous les observateurs vont scruter avec attention, car il va définir les principales orientations du développement du pays pour les cinq prochaines années.

Le prochain congrès du PCC aura pour tâche de définir les priorités destinées à favoriser la construction intégrale du socialisme chinois de la nouvelle ère, a-t-il indiqué.

A l’heure où le monde est confronté à de grands turbulences et bouleversements, la Chine apporte de l’espoir aux pays en développement via la construction conjointe de l’initiative « La Ceinture et la Route », a de son côté déclaré William Jones, directeur du Bureau de Washington de la publication américaine Executive Intelligence Review, affirmant que la voie tracée par la Chine lors du prochain 20e Congrès national du PCC « sera décisive pour déterminer la direction que prendra le monde ».

Les nouvelles directives chinoises qui seront dévoilées après le congrès façonneront non seulement l’avenir de la Chine, mais favoriseront également le développement du monde, a quant à lui noté Joseph Matthews, professeur à l’Université internationale de BELTEI à Phnom Penh, la capitale cambodgienne.

De l’initiative « La Ceinture et la Route » à la vision de construire une communauté de destin pour l’humanité, la Chine a fourni un plan clair pour le développement mondial, qui a un effet transformateur à la fois sur l’Asie et sur le monde, a-t-il ajouté.

DES OPPORTUNITES DE CROISSANCE PARTAGEES

Dans le monde d’aujourd’hui, avec des changements mondiaux majeurs et la pandémie de COVID-19, deux événements que le monde n’a pas connus depuis un siècle, la mondialisation économique fait face à des vents contraires et le monde est entré dans une nouvelle période de turbulences et de changements.

Dans un tel contexte, les observateurs s’attendent à ce qu’après le 20e Congrès national du PCC, la croissance de la Chine favorise la reprise économique mondiale et une économie mondiale ouverte, offrant de nouvelles opportunités à d’autres pays.

Jean Christophe Iseux von Pfetten, président de l’Institut d’études stratégiques Est-Ouest au Royaume-Uni, a commencé à s’intéresser à la Chine quand il a vu des étudiants chinois occuper des emplois à temps partiel dans l’usine de sa famille en France il y a plusieurs décennies.

Observateur de longue date de la Chine, il a estimé que le développement de la Chine est un stabilisateur pour l’économie mondiale depuis de nombreuses années, et c’est pourquoi le 20e Congrès national du PCC aura un impact profond non seulement sur la Chine, mais aussi sur la communauté internationale.

Selon Alexeï Maslov, directeur de l’Institut d’études asiatiques et africaines de l’Université d’Etat de Moscou, le monde va accorder une attention particulière au plan d’action et aux politiques majeures qui seront formulées lors du 20e Congrès national du PCC, qui seront essentielles non seulement pour le développement de la Chine, mais aussi pour des questions mondiales telles que la sécurité alimentaire et énergétique, la Chine étant l’une des parties les plus importantes.

Hanat Baisek, président de l’Association de promotion commerciale Kazakhstan-Chine, a pour sa part rappelé la contribution de la Chine à la croissance économique mondiale, soulignant que, depuis le 18e Congrès national du PCC en 2012, la part de la Chine dans l’économie mondiale est passée de 11,4% à plus de 18%, tandis que sa contribution à la croissance économique mondiale s’est généralement maintenue à environ 30%. La Chine a de plus signé, à la date du mois de septembre de cette année, des documents de coopération concernant l’initiative « La Ceinture et la Route » avec 149 pays et 32 organisations internationales, a-t-il ajouté.

La Chine a proposé l’Initiative pour le développement mondial et l’Initiative pour la sécurité mondiale, et promu la construction d’une communauté de destin pour l’humanité, a poursuivi M. Baisek, tout en se déclarant persuadé qu’après le 20e Congrès national du PCC, la Chine continuerait à dynamiser la croissance économique mondiale et à contribuer au développement et à la stabilité du monde.

CONTRIBUTION A LA CIVILISATION HUMAINE

A la croisée des chemins, la société humaine est confrontée à des défis sans précédent. A ce moment critique, les observateurs s’attendent à ce que les visions et expériences de la Chine en matière de gouvernance d’Etat, qui seront résumées lors du 20e Congrès national du PCC, puissent offrir davantage d’inspirations au monde entier, contribuant ainsi à la paix et au développement du monde et au progrès de la civilisation humaine.

D’après Charles Onunaiju, directeur du Centre d’études sur la Chine basé à Abuja, au Nigeria, le 20e Congrès national du PCC présentera une feuille de route et des politiques majeures pour la croissance future de la Chine, ce qui revêtira une grande importance pour le développement mondial et la gouvernance globale.

Les pays en développement, y compris les pays africains, attendent beaucoup de ce congrès, a-t-il affirmé.

L’expert nigérian s’est rendu en Chine à de nombreuses reprises pour participer à divers forums et séminaires, ce qui lui a permis d’observer de près la Chine et les relations Afrique-Chine. Il a dit qu’une série d’initiatives proposées par la Chine sur la coopération internationale et la gouvernance globale ces dernières années avait démontré la volonté de la Chine de partager sa prospérité et d’assumer la responsabilité en tant que pays majeur dans le monde.

Au moment où le développement mondial est confronté à différents défis, le renforcement de la coopération entre l’Afrique et la Chine sera important pour le monde, a souligné M. Onunaiju, qualifiant les liens Afrique-Chine de modèle de relations internationales.

Pour Abdulaziz Alshaabani, expert saoudien sur la Chine, l’approche de la Chine - construire une communauté de destin pour l’humanité - encourage la solidarité et la coordination entre les pays, et l’Initiative pour le développement mondial répond à l’appel des pays en développement pour se débarrasser de l’impact de la pandémie le plus tôt possible et revenir sur la bonne voie du développement, ce qui donne une forte impulsion au multilatéralisme.

Il a dit espérer que le 20e Congrès national du PCC continuerait à fournir des propositions et des idées constructives et pionnières pour le développement mondial ainsi que pour la solidarité et le progrès de l’humanité, afin que davantage de pays puissent apprendre de l’expérience réussie de la gouvernance du PCC.

L’ Initiative pour le développement mondial a accéléré la mise en œuvre du Programme de développement durable de l’ONU à l’horizon 2030 et contribué à créer une synergie pour le développement mondial, a estimé Evandro M. de Carvalho, directeur du Centre d’études Brésil-Chine à la faculté de droit de la Fondation Getulio Vargas. Il a souhaité un plein succès au 20e Congrès national du PCC.

Voir en ligne : lire sur le quotidien du peuple