Les voeux de lutte et de solidarité des communistes Vénissians

avec les voeux de Michèle Picard
Lundi 3 janvier 2022 — Dernier ajout mercredi 12 janvier 2022

C’est au pied du mur qu’on voit le maçon, dit le proverbe. Notre peuple est au pied du mur de l’argent, des profits privés, du chacun pour soi. La crise sanitaire révèle les terribles bilans des présidents successifs, Chirac, Sarkozy, Hollande, Macron. La démocratie « libérale » est profondément malade, comme la 5e république. Il faut réinventer une nouvelle république sociale, fondée sur le travail universel, les savoir-faire du plus grand nombre et l’incroyable créativité scientifique, technologique, culturelle, sociale d’une humanité qui se débarrasserait enfin de la guerre et de la concurrence.

Les communistes tentent de faire vivre ce choix d’une autre société dans les luttes, comme dans la gestion municipale. Ils veulent en 2022 le porter au plan national avec la candidature de Fabien Roussel, la première candidature communiste depuis presque 20 ans, la seule nouveauté de cette élection présidentielle pour faire mentir les sondeurs et les experts qui veulent enfermer le débat dans le piège d’extrême-droite.

Nos meilleurs voeux 2022 pour une année exceptionnelle qui renoue avec l’histoire de France, celle que chante Jean Ferrat, celle de Robespierre et de la commune, celle d’Ambroise Croizat et de Jean Moulin !

Les voeux 2022 de Michèle Picard

Retour en images sur l’année 2021 et mon message aux Vénissianes et Vénissians en ce début d’année 2022. Hier, aujourd’hui, demain, la solidarité a toujours été le ciment de notre ville, de notre identité, de notre patrimoine, de notre histoire. 2022 ne dérogera pas à la règle, la solidarité sera notre unique trajectoire. Je tiens à présenter à chacun d’entre vous mes vœux les plus sincères pour cette nouvelle année. Je vous souhaite le meilleur pour vous, votre famille et vos proches.