Message à Marie-George Buffet

Non à l’exclusion de Maxime Gremetz

Jeudi 16 février 2006 — Dernier ajout lundi 13 mars 2006

Le bureau de presse du Parti communiste français vient de publier un communiqué évoquant la procédure d’exclusion du PCF engagée contre Maxime Gremetz par la section d’Amiens. Le communiqué dit « comprendre » les motivations de cette procédure. Le procédé est pour le moins incongru, alors que les résultats des votes préparatoires au congrès font l’objet de contestions, tant pour le département qu’au niveau national.

Je souhaite que la direction du PCF s’abstienne de tels partis pris et concentre ses efforts pour contribuer à la sérénité des débats sur les choix stratégiques du 33e congrès. Une question se pose : pourquoi une telle focalisation sur Maxime Gremetz ? Est-ce d’avoir affirmé qu’à défaut d’un candidat communiste à l’élection présidentielle, il présenterait sa propre candidature ? Dans ces conditions, pourquoi ne pas engager une procédure équivalente à l’encontre de Patrick Braouezec qui conduisait une délégation d’une organisation politique autre que le PCF dont il est membre du Conseil national, au sommet de la gauche à la Mutualité, à Paris, le 8 février ? J’espère que la sagesse et la sérénité l’emporteront dans le respect du débat public et politique, dans le respect des hommes et des femmes quels que soient leurs choix et oppositions politiques. Je ne voudrais pas que la chasse à l’homme soit ouverte.

André GERIN