Après avoir battu Le Pen, adhérez au parti communiste pour vous donner de la force face à Macron !

Reconfiguration du groupe scolaire Léo Lagrange.

Conseil municipal du 5 février 2024
星期四 2024年2月22日

Madame le maire, chers collègues,

Les élus communistes sont heureux de lancer cette opération de reconfiguration de l’école Léo Lagrange, un projet marquant autant pour l’école, que pour le quartier et pour notre ambition d’une rénovation urbaine au service de tous les habitants.

Cette reconfiguration est rendue nécessaire par le choix de retisser des liens entre les quartiers du plateau et les quartiers autour en créant deux voies pour accéder à ce quartier Léo Lagrange qui semblait enfermé sur son plateau, relié au reste des minguettes, mais séparé des balmes. On peut pourtant avoir de belles vues sur Lyon, Fourvière, la Part-Dieu, mais il n’y a pas de rues qui sont orientées vers le nord…

Cette coupure entre le plateau et la ville est illustratif des conséquences d’une urbanisation accélérée et brutalement stoppée quand l’état décide que les ZUP, c’est fini car la désindustrialisation a commencé et qu’on n’a plus besoin de main d’œuvre immigrée.

Et ici, comme dans la ZAC marché monmousseaux balmes, comme à Yves Farges, la rénovation urbaine chercher à relier, raccrocher, retisser.

Et ce n’est pas qu’une question urbaine, une question qui serait technique, non, c’est fondamentalement une question humaine, sociale, et donc très politique. Certains disent qu’il n’y a plus d’espoir pour les quartiers, qu’il faut aider ceux qui peuvent à en partir et les considérer comme des « sas » d’accueil des plus pauvres. Nous avons toujours dénoncé ces discours mêlant victimisation et défaitisme. En construisant l’école de musique, le cinéma, le lycée, nous avons affirmé que tous les quartiers du plateau sont des quartiers de Vénissieux, nous avons maintenu l’ambition de trouver une nouvelle attractivité pour ces quartiers, transformé les logements en diversifiant les formes et les statuts.

La reconfiguration du groupe scolaire Léo Lagrange va être une nouvelle contribution sur un quartier pour l’instant peu concerné par la rénovation urbaine, l’occasion de tourner ce groupe scolaire vers les balmes, pour accueillir des enfants du nord du plateau, ce sera la moitié de l’école dans les perspectives scolaires à dix ans.

Autrement dit, face à ceux qui parlent de mixité scolaire en proposant que les bons élèves puissent partir, nous faisons tout pour que l’école accueille des publics plus diversifiés, tout en apportant aux enfants de Léo un groupe scolaire plus moderne, plus grand, plus ouvert.

Et ce sont plus de 16 millions d’euros qui sont investis sur notre patrimoine scolaire, un patrimoine dont la qualité fait envie à beaucoup de communes !

L’adresse originale de cet article est http://gec.venissieux.org/Reconfigu...

Revenir en haut