Vénissieux : Refusons de payer la guerre !

Samedi 2 juillet 2022

Première action à l’initiative des communistes de Vénissieux après la longue période électorale. 50 personnes pour refuser la guerre, et aussi refuser de payer la guerre !

Car depuis des mois, les médias et les dirigeants occidentaux font tout pour nous habituer à la guerre, organiser même une véritable économie de guerre. Chaque jour, on nous annonce de nouvelles livraisons d’armes, de nouvelles sanctions. Et si ceux qui meurent de la guerre sont en Ukraine, sous des bombes russes mais aussi sous des bombes occidentales utilisées par l’armée ukrainienne contre le donbass, ceux qui souffrent des conséquences de la guerre sont sur toute la terre, et notamment dans les pays du sud menacés par la famine, et ceux qui paient la guerre sont partout et notamment dans les pays occidentaux bousculés par l’inflation.

On sait tous que les banques centrales ont sifflé la fin de la récréation du « quoi qu’il en coute ». L’inflation aurait à moyen terme fait payer les dettes aux riches, dont les valeurs financières se seraient évaporées. Le tour de vis monétaire est là pour faire payer ceux qui travaillent, faire baisser massivement le pouvoir d’achat pour garantir les fortunes et les capitaux.

Et tout le monde comprend de mieux en mieux que la guerre n’est pas une question ukrainienne, mais bien une question mondiale, une guerre entre l’ OTAN et la Russie qui se fait en Ukraine et qui peut être une guerre longue. Certains disent que la guerre est menée par les USA « jusqu’au dernier ukrainien ».

Les communistes appellent toutes les forces progressistes à s’exprimer non seulement contre les horreurs de la guerre, mais aussi pour un cessez-le feu et une solution politique qui repose sur des garanties de paix pour tout le monde. Cela suppose donc que l’OTAN retire ses bases militaires et ses missiles à la frontière de la Russie.

La militarisation du monde a été relancée par Trump il y a plus de 5 ans, exigeant de tous les pays de l’OTAN de dépenser plus de 2% de leur PIB pour les armées. Résultat, les dépenses militaires explosent depuis et la guerre en Ukraine a provoqué une accélération avec des dizaines de milliards de plus. L’OTAN a annoncé passé de 60 000 à 300 000 soldats stationnés en europe de l’Est, préparant plus clairement que jamais une guerre mondiale.

Ces milliards dépensés dans la guerre future ne sont pas dépensés pour l’école, la santé, les services publics. C’est bien une économie de guerre qui s’installe, nous devons organiser le refus de la guerre, affirmer le choix de la paix.

IMG_20220701_182753
IMG_20220701_182753
IMG_20220701_183149
IMG_20220701_183306
IMG_20220701_183349
IMG_20220701_182753 IMG_20220701_182753 IMG_20220701_183149 IMG_20220701_183306 IMG_20220701_183349