Présidentielles 2012

porter au plus haut les exigences et les aspirations du peuple franà§ais

Déclaration de Michèle Picard
Lundi 7 mai 2012 — Dernier ajout vendredi 4 septembre 2020

Les Franà§ais viennent de rejeter très clairement Nicolas Sarkozy. Ils ont dit stop à un chef de l’état qui divise au lieu de rassembler, qui clive au lieu d’apaiser. Ils ont dit stop à un président qui n’a cessé d’opposer depuis 5 ans, mais aussi tout au long de cette campagne indigne, les travailleurs entre eux, de stigmatiser les immigrés, de bafouer les syndicats, d’instrumentaliser la fête du travail, de tous les travailleurs. Les Franà§ais ont dit stop aussi à une politique de castes, qu’ils ont subie lors de ce quinquennat, et à une faà§on de présider, peu en accord avec les principes de la République.

Face à une crise aussi bien morale qu’économique, face à un véritable défi social et une pauvreté qui ne cesse d’augmenter, la victoire de Franà§ois Hollande doit permettre de construire un nouveau pacte social, de rebâtir une unité nationale, fragilisée ces dernières années. La gauche se doit de réussir, c’est l’enjeu capital qui est devant nous, car les Franà§ais souffrent terriblement des plans d’austérité que le capitalisme financier leur impose. Le peuple franà§ais attend des réponses à la hauteur des urgences sociales qui s’expriment dans notre pays. Il est en droit d’être exigeant avec une gauche qui, forte des leà§ons du passé, ne peut pas, ne peut plus décevoir.

En tant que maire, j’attends du prochain gouvernement qu’il stoppe la réforme des collectivités territoriales et rétablisse les principes incontournables de la décentralisation. Tous les échelons de notre pacte républicain doivent agir pour lutter contre la pauvreté et la précarité qui frappent cruellement nos habitants, nos quartiers, nos communes. Trop absentes de cette campagne, les villes populaires doivent être au centre de nos politiques, de nos actions et de nos préoccupations.

Enfin, pour que la Gauche gouverne dans la durée, il faut que l’ensemble des forces qui la composent, et notamment le Parti communiste, portent au plus haut les exigences et les aspirations du peuple franà§ais, les avancées du mouvement progressiste et les revendications du mouvement social et du monde du travail.

Voir en ligne : sur le blog de Michèle Picard

Documents à télécharger