rencontre du 11 mars 2022 sur le programme des jours heureux

son programme est une véritable force pour tous les combats à mener

Intervention de Michèle Picard, maire de Vénissieux, vice-présidente de la métropole de Lyon
Lundi 28 mars 2022

La campagne pour la Présidentielle se déroule dans un contexte de crise économique et sociale qui s’est encore aggravée avec la crise sanitaire. Le pire est devant nous avec les conséquences de la guerre en Ukraine que nous commençons d’entrevoir.

Pour la 1re fois depuis 15 ans, nous avons un candidat communiste à cette élection. Il fait des propositions fortes pour améliorer le quotidien des habitants.

La campagne de Fabien Roussel détonne. Il est proche des gens. Il nous écoute, parle de notre quotidien, des difficultés à boucler les fins de mois, à trouver un logement, des inquiétudes pour l’avenir de nos enfants.

Des situations que je côtoie quotidiennement avec les Vénissians.

Michèle Picard et le programme des jours heureux

Aujourd’hui, les défis à relever sont immenses.

  • Plus de 10 millions de nos concitoyens vivent en dessous du seuil de pauvreté.
  • 8,8 millions dépendent de l’aide alimentaire pour vivre.

Les inégalités ne cessent de se creuser.

  • Avec la précarisation du travail.
  • Depuis des années, nos services publics sont fragilisés par les gouvernements successifs.
  • La crise sanitaire a mis en lumière l’état de délabrement de l’hôpital public qui manque cruellement de moyens financiers et humains (17 900 lits d’hôpitaux ont été fermés de 2017 à 2020).
  • La Covid a révélé les faiblesses de notre industrie pour répondre aux besoins de la population (absence de masques ou de respirateurs par exemple).
  • Elle a aussi mis en avant le rôle essentiel des communes, en 1re ligne et très réactive pour agir au plus près des habitants.
  • Et heureusement que les communes étaient là pour jouer un rôle d’amortisseur de cette crise.

Le pouvoir d’achat est une question majeure pour la très grande majorité de la population.

  • Le coût de l’énergie et les factures de gaz et d’électricité explosent ces derniers mois.
  • Entre 2007 et 2019, les factures d’énergie avaient déjà augmenté de 50%
  • Les conséquences sont dramatiques pour de nombreuses familles.
  • 1 Français sur 8 y consacre plus de 8% de ses revenus
  • 12 millions de personnes sont en situation de précarité énergétique, soit 20% de la population
  • En 2019, 672 000 ménages ont subi une coupure ou une réduction de puissance. Alors que les candidats de droite et d’extrême droite nous promettent toujours plus d’austérité, de privations pour le plus grand nombre, Fabien Roussel porte des réformes pour vivre mieux.

Il n’y a pas de fatalité. Il faut rompre avec le système capitaliste et repartir à la conquête de la France des Jours heureux. Celle qui sécurise tous les moments de la vie, de la naissance à la retraite.

Les conquêtes du Conseil National de la Résistance ont été arrachées au Capital à la sortie de la guerre quand la France était exsangue, comme la création de la sécurité sociale en 1945 par un ministre communiste Ambroise Croizat, ou encore en matière d’éducation, de solidarité nationale. De nombreux secteurs stratégiques ont été nationalisés. Ce fut le cas pour l’électricité et le gaz, par un ministre communiste de la production industrielle, Marcel Paul en avril 1946.

Le programme de Fabien Roussel colle au plus près de nos attentes.

  • Sécuriser l’emploi, la formation, et rétablir la retraite à 60 ans, à taux plein.
  • Développer les services publics et une sécurité sociale du 21e siècle.
  • Faire de la jeunesse une priorité de la Nation.
  • Créer un nouveau modèle de développement qui réponde aux enjeux sociaux, économiques, écologiques et climatique.
  • Conquérir de nouveaux droits pour une vie digne pour tous.

De nombreuses propositions de Fabien Roussel répondent aux enjeux que nous rencontrons localement.

Il propose également :

  • Le contrôle des aides publiques versées aux entreprises pour qu’elle serve l’emploi au lieu de soutenir le capital.
  • La renationalisation d’EDF et Engie pour répondre aux enjeux énergétiques, sociaux et climatiques, et la création d’un véritable service public de l’eau.
  • Un plan pour l’école de la République laïque, les hôpitaux, les Ehpad.
  • La création d’une police nationale de proximité avec le recrutement de 30 000 agents et un plan de modernisation de la justice française.
  • L’interdiction des expulsions locatives et les coupures d’eau et d’énergie pour les personnes en difficulté, un combat pour une vie digne pour tous que je mène depuis 13 ans à Vénissieux.

La dynamique de cette campagne va irriguer toutes les élections, notamment les Législatives qui auront lieu en juin.

  • Les propositions de Fabien sont des réponses fortes aux difficultés de notre circonscription.

Il porte une nouvelle industrialisation de la France qui réduit notre empreinte carbone, en développant l’économie circulaire.

  • Notre circonscription est le 1er territoire industriel de la Région. Nous avons été particulièrement touchés par le saccage et le pillage de nos savoir-faire.
  • La relocalisation des sites de production stratégiques et la suspension des délocalisations font partie du programme de Fabien. Ces propositions sont très importantes pour notre bassin de vie. Nous avons des zonages qui nous permettent d’accueillir de nouvelles entreprises.

L’emploi et la formation sont au cœur du programme de notre candidat avec la création d’un service public qui proposera des parcours innovants de formation.

  • On mesure les possibilités avec nos centres de formation qui sont nombreux sur notre territoire et sur les formations que nous pourrions développer en lien avec notre bassin d’emploi.
  • J’ai toujours défendu le triptyque éducation/formation-insertion/emploi. C’est ce que porte Fabien Roussel.
  • Nous avons un réseau d’éducation prioritaire très important sur notre circonscription, Fabien propose de réduire les effectifs à 12 élèves et de travailler en équipe plurisciplinaire pour favoriser la réussite de tous les élèves.
  • Et lui, il pense aux communes en leur donnant les moyens financiers.

Les questions de transport, d’infrastructures routières, avec notamment le contournement ferroviaire de l’agglomération lyonnaise sont un enjeu majeur de notre circonscription

  • Là encore, Fabien fait des propositions fortes avec notamment le développement du fret ferroviaire et je rajouterai le fret fluvial car notre circonscription possède cet atout.

Les habitants sont fragilisés par le chômage, la précarisation du travail, et le taux de pauvreté est important.

  • Fabien répond à l’urgence sociale en proposant une augmentation des salaires et un SMIC à 1900€ brut.

Pour en finir avec la grave crise du logement qui touche + de 14 millions de personnes, notre candidat propose la création d’un service public du logement.

  • Il veut doubler la construction de logements sociaux pour atteindre chaque année, 200 000 et la réhabilitation de 700 000.
  • Il faut se rappeler que le gouvernement d’Emmanuel Macron a opéré une coupe de 15 milliards dans le logement social.
  • Et nous n’oublions pas toute l’arrogance du Président qui n’a pas hésité en 2018 à baisser les APL de 5€ par mois.

Sur notre circonscription de nombreuses demandes de logements ne sont pas satisfaites. Par exemple à Vénissieux, malgré un nombre important de logements sociaux, nous avons 1 attribution pour 7 demandes. Et on nous empêche de construire de nouveaux logements sociaux.

Un autre combat, que je mène depuis des années, est porté par notre candidat. Il s’agit de l’émancipation et les droits des femmes pour atteindre l’égalité réelle femmes-hommes.

  • Elles sont les 1res victimes de la crise : chômage partiel, perte d’emploi, temps partiels subis, précarité, retraites amputées.
  • Au sein du foyer, avec la Covid et les confinements, leur charge mentale s’est alourdit avec tout ce qu’elles ont eu à gérer en plus, notamment avec la fermeture des écoles.
  • Les violences faites aux femmes n’ont cessé de progresser.
  • En 2020, suite aux diverses périodes de confinement, elles ont augmenté de 10% et le nombre d’appel à la cellule d’urgence nationale a bondi de 20%
  • 113 femmes ont été tuées en 2021 par leurs conjoints ou ex-conjoints. C’est insupportable.

Fabien Roussel propose une égalité réelle qui passe par une révolution féministe pour transformer en profondeur notre société.

  • C’est le seul candidat à faire des propositions fortes, concrètes qui prennent en compte tous les aspects de la vie (accès à l’emploi, égalité salariale, éducation, formation, santé, logement, accès au sport, à la santé, lutte contre les violences faites aux femmes, mises à l’abri, liens avec la justice et la police).
  • Il propose de créer un ministère dédié aux droits des Femmes pour mener une politique ambitieuse et globale.
  • Il est le seul à proposer un plan d’action contre les stéréotypes de genre dès la crèche et jusqu’à l’enseignement supérieur et professionnel pour combattre les inégalités.
  • En matière d’IVG, il veut inscrire dans notre constitution ce droit fondamental.
  • On mesure combien c’est important, au vu de ce qui se passe dans de nombreux pays, et même chez nous où ce droit est encore rogné.
  • Fabien propose de réels moyens pour la prévention et la mise à l’abri des femmes.
  • De même, il veut instaurer la gratuité des protections hygiéniques pour lutter contre la précarité menstruelle car il considère que c’est un produit de 1re nécessité. Je ne développerai pas, mais pour moi c’est aussi une question de santé publique.

Comme vous le voyez, son programme est une véritable force pour tous les combats à mener, notamment celui des élections législatives qui suivront.

Alors, ensemble, construisons les jours heureux.

Documents à télécharger