Poster un message

En réponse à l’article :

Pourquoi La recherche des causes de cancers s’arrête-elle à la porte des entreprises

Dès janvier 2003, la verrerie de Givors (Rhône), après plus d’un siècle d’existence, fermait ses portes, jetait ses salariés à la rue, laissait un sol gravement et irrémédiablement pollué. L’entreprise n’était pas en difficulté. Sa rentabilité opérationnelle, après impôts, atteignait 15,9 %. Ce n’était pas assez pour les fonds de pension anglo-saxons investis dans BSN-Glasspack, tapis dans le paradis fiscal du Luxembourg. Danone souhaitait se « â€¯recentrer  » sur son nouveau « â€¯corps de métier  » et se séparer de sa branche verrerie.

Rajouter votre témoignage

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?