Poster un message

En réponse à l’article :

PCF : les premiers pas sont les plus difficiles…

Le résultat des élections européennes marque une nouvelle étape dans la recomposition politique encours depuis les présidentielles, en réponse à une crise démocratique à laquelle toutes les forces politiques sont confrontées, une crise de confiance, devenue une véritable méfiance de millions de citoyens envers les institutions et les partis. Mais si Macron a réussi à imposer de nouveau le piège de la fausse alternative entre lui et Le Pen, les verts servant d’échappatoire aux couches moyennes urbaines, la crise politique est toujours là , toujours plus vive.

Dans ce contexte le résultat du PCF est décevant, pour les candidats qui étaient à l’image de notre peuple, majoritairement ouvriers et employés, de toutes origines, pour les militants qui avaient retrouvé la joie de mener une campagne dynamique, avec à Vénissieux, le plus grand meeting départemental du PCF depuis longtemps.

Mais quand les communistes ont décidé à leur dernier congrès d’une nouvelle orientation justement pour faire face à cette crise politique et institutionnelle de notre pays, ils savaient ce que ce ne serait pas une tâche facile. Ian Brossat avait avec raison fixé le premier objectif, les 3% du remboursement, même si la qualité de la campagne faisait espérer encore mieux. Comme il l’a dit dès le soir du vote, la marche était trop haute pour être franchie du premier coup.

Mais c’est le premier pas le plus dur, le PCF s’est remis en marche (!) les communistes vont continuer à retisser leurs liens avec le monde du travail, les quartiers populaires, et comme l’a montré la surprise gilets jaunes, l’histoire n’est pas terminée, au contraire !

Rajouter votre témoignage

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?