Poster un message

En réponse à l’article :

L’abstention, la crise démocratique et l’exigence du socialisme

Nous sortons d’une longue période électorale de « recomposition » accélérée de la vie politique. Ce n’est pas que l’effet de la crise sanitaire. Le coronavirus a mis en lumière une crise démocratique ancienne, dont l’effet le plus visible est d’abord l’abstention, une abstention sociale, urbaine, mais aussi politique.

Sur le fonds, le modèle démocratique occidental, celui qui prétendait représenter la modernité et l’efficacité du « moins mauvais système de pouvoir » face aux totalitarismes, est en crise profonde, en France, comme dans le monde, à l’image de celui qui est censé en être le plus grand représentant, le président des USA.

A partir du cas vénissian, cet article tente une analyse de trois aspects, urbain, social et politique de l’abstention et propose d’en tirer une conclusion politique majeure. Il n’y a pas de démocratie réelle dans le capitalisme, il faut changer de société pour réinventer une démocratie populaire, il faut réinventer le socialisme à la française.

Rajouter votre témoignage

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?