Poster un message

En réponse à l’article :

Sarkozy, Royal et le camp du travail

Le « tout sauf Sarkozy  » a longtemps masqué (était-ce son rôle ?) la réalité du scénario politique présidentiel qui se termine par la course aux places et la recomposition politique. Cette diabolisation du candidat et l’idéalisme des anti-libéraux a poussé des centaines de jeunes à exprimer leur colère et à se faire tabasser puis condamner presque dans le silence, alors qu’au même moment, les dirigeants syndicaux nationaux allaient aider à préparer les premiers pas du palais présidentiel.

Rajouter votre témoignage

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?