Poster un message

En réponse au message :

Ce qui doit changer au Parti communiste Franà§ais en 2007

Le samedi 23 juin 2007

L’appel de Georges Hage est utile, comme d’autres d’ailleurs. Mais nous avons l’expérience des longues dernières années d’émiettement des communistes cherchant à reconstruire un parti à partir de quelques groupes locaux. Les tentatives de « convergence » ont été nombreuses. Pourquoi ont-elles été en échec. Comme le chante le slameur Abd Al Malik sur une musique de Brel « c’est pas moi, c’est les autres » ?

Le PRCF peut se sentir légitime par l’ancienneté de sa critique de la direction du PCF. Mais ne faut-il pas laisser de coté la recherche de textes fondateurs et regarder d’abord les luttes de classes d’un point de vue marxiste, donc à partir des forces sociales engagées, des représentations idéologiques qui se construisent et du rôle des différentes forces et groupes politiques dans ses représentations…

Or quel évènement récent a pu faire grandir le « point de vue communiste » dans les représentations du monde du travail et des quartiers populaires ? Certainement le travail militant idéologique de tous ceux qui tentent de le mener malgré la direction du PCF. Mais il faut être honnête. Les élections législatives et la « surprise » communiste est un évènement considérable ! Tout était prêt pour jouer le « dernier acte » de la recomposition politique actant la disparition d’un parti communiste, comme l’avait annoncé Danielle Bleitrach avec justesse.. et patatras.. les députés communistes résistent au premier tour alors que le PS recule, et ce sont justement les députés qui ne portent pas ou pas directement la politique de renoncement de la direction du PCF qui tiennent le mieux… Une comparaison des résultats en % des inscrits est instructive et Braouezec qui se voyait déja président d’un groupe antilibéral-écolo rejetant les députés qui restent communistes comme Gremetz ou Gerin en est pour ses frais… Dépité, il a beau déclarer qu’il ne veut pas de Bocquet, il a perdu plusieurs soutiens et est affaibli par l’échec des antilibéraux.

Dans mon quartier des minguettes à vénissieux, la campagne a permis de vérifier que se présenter comme communiste est un plus, que les familles populaires immigrées identifient sans hésitation l’existence d’une bourgeoisie franà§aise représentée facilement par Sarkozy sur son yatch, et le soutien à André Gerin qui reposait bien sûr sur sa personnalité de combat, était aussi un début de reconstruction politique du lien avec le parti communiste.

Dans cette bataille, la direction du PCF est absente, personne ne s’en préoccupe, personne ne l’a « calculé » comme on dit maintenant. Par contre, l’existence du PCF est un véritable enjeu reconnu par ceux qui savent qu’il faudra se défendre. Marie-Georges aurait gagné des voix aux présidentielles en se présentant comme communiste !

Cette courte analyse me conduit à dire que si les efforts de convergence sont utiles, ils ne peuvent se faire dans le « gauchisme » de déclarations coupées des masses et de leurs préoccupations. La réalité de ce mois de juin 2007, c’est que des forces populaires importantes, 1 Million de personnes ont affirmées contre la direction du PCF qu’il fallait un parti communiste, un groupe communiste…

Il serait suicidaire de rester sur le coté pour des raisons de personne ou de théorie. La lutte des classes nécessite une lutte théorique mais ne s’en contente pas, et quand la barricade est dressée, fou est celui qui cherche à corriger la dernière synthèse pour ajouter un signataire…

La lutte des classes aujourd’hui, c’est de s’appuyer sur cette énergie populaire pour bousculer cette direction du PCF montage d’alliances contradictoires qui ne vit que du bon vouloir du PS. La question est donc : comment rassembler des communistes dans et en dehors du parti, dont beaucoup ne sont dans aucun groupe local, pour construire un congrès inédit du PCF ? Un tel congrès est nécessairement une rupture, notamment avec la direction, mais il ne peut pas être la négation du PCF ! il ne peut être le congrès d’une nième convergence communiste contre les milliers de militants qui restent au PCF ! En ce sens l’appel de Georges Hage ne peut en être l’acte fondateur…

Rajouter votre témoignage

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?