Poster un message

En réponse au message :

le parti communiste bouge encore !

Le mardi 11 décembre 2007

un commentaire personnel sur la conférence du PCF de La Défense.

la présidence de la réunion avait fait adopter la décision d’une intervention d’1 membre du conseil national pour 4 délégués des sections….le pointage effectué par notre camarade emmanuel de Paris 15 lui-même membre du C.N ne laisse aucun doute sur les pratiques de la direction nationale et MG Buffet ne peut pas dire qu’elle ne reconnaissait pas les membres du C.N qui prenaient la parole en tant que délégués de sections. Il est d’ailleurs probable que d’autres mesures d’urgence aient été prises par la Direction car les urnes destinées à recueillir le vote secret des sections sont demeurées désepérement vides bien que gardées en permanence le dimanche. J’ai constaté de visu qu’une table de 10 camarades devant moi qui votaient oui au texte étaient devenus par la magie comptable : 20 oui. Profitant de la lassitude MG Buffet a elle-même proposé d’une faà§on ironique de compter les votes pour tous les amendements et s’est bien gardée de le faire et à ma grande surprise un amendement de Paul Boccara fut adopté alors que moins d’un quart de la salle avait levé la main, tant mieux pour nous mais étonnant . La secrétaire nationale a enfin laché le morceau et beaucoup en sont tombés sur le c.. de ces camarades qui croyaient voir en elle l’incarnation de cette résistance. Rappelons au passage l’article du Monde nous racontant les malheurs de Marie George fidèle au PCF mais harcelée par les mutants, Tartignolles, Cohen-Seat etc… Tellement harcelée d’ailleurs que ces 2 derniers sont ses plus proches conseils…. Les collectifs anti-libéraux ne sont donc pas une péripétie de notre histoire mais il s’agisssait bien là de la plus forte tentative de dilution du Parti. Je suis de plus en plus convaincu que la direction sortante veut en finir avec le PCF mais je suis tout aussi convaincu que la résistance est extraordinaire malgré les pressions et le déluge mutatif du journal l’Humanité. Ramener notre parti sur les rails de la lutte de classe est possible, cela est notre devoir pour la France, le monde du travail. Un communiste ne renonce pas.

le journal l’Humanité donne ce résultat singulier : 1500 délégués 1179 votants sur le texte final 1178 votes au total le vote manquant provenant sans doute d’un camarade manchot pas pris en compte. Donc récapitulons : 1500 moins 852 pour le texte il reste donc 648 pas pour.Nuance.

par valenton rouge

Rajouter votre témoignage

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?