Après avoir battu Le Pen, adhérez au parti communiste pour vous donner de la force face à Macron !

Poster un message

En réponse au message :

Notre peuple a besoin d’un front de lutte !

Le vendredi 27 février 2009

Suite à l’appel de la conférence nationale pour l’unité du 7 décembre 2008, le POI (Parti Ouvrier Indépendant) a lancé une campagne début janvier 2009 : POUR SAUVER LES TRAVAILLEURS, PAS LES SPÉCULATEURS, TOUT DE SUITE : INTERDICTION DES LICENCIEMENTS ! voir http://www.parti-ouvrier-independant.com/spip/spip.php?article124 Suite aux manifestations du 29 janvier, le POI a posé la question : Après le 29 janvier … http://www.parti-ouvrier-independant.com/spip/spip.php?article189 Après le succès du meeting régional le 8 février il lance : Les propositions du POI après le rassemblement du 8 fevrier à Montreuil http://www.parti-ouvrier-independant.com/spip/spip.php?article193 Lettre au Parti communiste francais, Parti socialiste, Parti de Gauche, Nouveau parti anticapitaliste, Lutte ouvrière http://www.parti-ouvrier-independant.com/spip/spip.php?article194 90 000 chômeurs de plus en janvier ! Il y a urgence à organiser la marche unie pour interdire les licenciements http://www.parti-ouvrier-independant.com/spip/spip.php?article210

La question de l’unité se pose sur une base claire et adaptée à l’urgence de la situation. Oui, il y a urgence ! Oui il faut l’unité ! c’est le sens de la campagne engagée par le POI pour l’interdiction des licenciements. Comme le rappel le communiqué du 25 février 2009 "Le POI en présence de 4 000 travailleurs et jeunes rassemblés à Montreuil le 8 février dernier a adressé une lettre aux responsables de tous les partis de gauche pour que soit organisée une marche unie afin que soient interdits tout licenciement, toute suppression d’emploi. Dans plusieurs régions, des élus, des responsables et militants de toutes tendances ont commencé à répondre favorablement à cette proposition. Ainsi, en Moselle, les élus et militants du PS, du PCF, du POI qui refusent la suppression de 2 075 emplois à Arcelor-Mittal Gandrange, et qui constituent ensemble en Moselle un comité pour l’organisation de la marche unie pour interdire les licenciements et suppressions d’emplois. Ainsi, dans les Yvelines, des élus PS, PCF, POI et syndicalistes de Renault-Flins et PSA Poissy s’unissent contre la suppression prévue de 20 000 emplois dans l’automobile et appellent à organiser la marche unie. Ainsi dans l’Hérault, la cellule du PCF et le comité du POI de Saint-Pons, ainsi à Amiens, militants du PCF, du POI, du Parti de gauche, syndicalistes font de même." http://www.parti-ouvrier-independant.com/s....php?article210

Cette campagne que je soutien (bien que n’étant pas trotskiste) met au premier plan l’unité sur des bases claires, permet au-delà des discours et des divergences entres partis et organisations de proposer un axe politique immédiat aux travailleurs et pour finir met les dirigeants et les militants de ces partis et organisations devant leurs responsabilités. N’attendons pas 2012 ! Front unique pour l’interdiction des licenciements !

Un meeting régional aura lieu le dimanche 22 mars 2009 à Vénissieux à 14h30 salle Irène Joliot-Curie

Rajouter votre témoignage

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?