Poster un message

En réponse à l’article :

Pour sortir du capitalisme, reconstruire une économie industrielle

Dans l’humanité des débats du 13 mars, Raphaël Thaller et Lilian Brissaud, économistes, semblent vouloir bousculer l’idée du « déclin industriel » de la France, en proposant de lire la perte massive d’emploi dans l’industrie comme l’effet d’une « industrialisation capitaliste ».

Leur analyse a le mérite de souligner les aspects essentiels de l’externalisation, et surtout des gains fantastiques de productivité dans la réduction des emplois industriels, très loin devant l’effet des délocalisations.

Mais comment les communistes doivent-ils alors fonder pour l’industrie, une stratégie de résistance au capitalisme et d’ouverture d’une perspective socialiste ? Cette question n’étant pas sans écho sur les débats sur le « productivisme », la « décroissance »,et plus généralement sur « l’emploi », il nous semble nécessaire de mieux éclairer deux questions :

1/ La réalité des choix stratégiques de la bourgeoisie Franà§aise et des gouvernements successifs qui ont bien organisé et accompagné l’abandon de certains secteurs industriels (machine-outil, textile…), et la désertification de certaines régions Franà§aises (de la Lorraine à au centre…). C’est bien dans ce contexte que Sarkozy mène la bataille idéologique engagée avec les « états généraux de l’industrie ».

2/ Quelles sont les causes de ces choix stratégiques et donc quelles sont les issues possibles pour la France industrielle. Si le capital ne répond toujours qu’aux exigences d’accumulation, et donc de rentabilité, il le fait dans des contextes historiques, technologiques, sociaux qui ne sont évidemment pas neutres (reconstruction de l’après guerre, (dé)colonisation, effondrement des pays de l’Est…), et l’alternative au capitalisme, une fois posée l’exigence de sortir de la domination du capital, donc de la rentabilité, exige de dire pourquoi, pour qui produire… Est-il nécessaire de développer l’industrie et pour répondre à quels besoins ? Le socialisme en France doit-il être pensé comme « post-industriel », ou au contraire, faut-il, pour reprendre le titre de l’article, proposer une « industrialisation socialiste » ?

Rajouter votre témoignage

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?