Après avoir battu Le Pen, se rassembler face à Macron !

Communiqué de presse
Lundi 25 avril 2022

Les communistes de la 14e circonscription se félicitent de la mobilisation populaire dans nos villes pour empêcher Marine Le Pen d’accéder au pouvoir. Les électeurs ont entendu notre appel. La participation, mais aussi l’augmentation de l’abstention et les votes nuls, ont exprimé le refus de l’extrême-droite, de la guerre entre salariés, entre habitants. Le monde du travail et les quartiers populaires, qui n’avaient rien à gagner mais beaucoup à perdre dans ce choix du deuxième tour, ont un besoin urgent d’unité pour refuser les réformes que Macron veut imposer sur nos retraites, nos salaires, le chômage, la sécurité sociale, l’hôpital, les services publics…

Nous savons bien que ce deuxième tour nous enfermait dans un piège organisé par le principe même de cette élection présidentielle. Il ne suffit pas d’un bulletin de vote tous les cinq ans pour résister à cette politique des riches qui domine la France depuis des décennies. Les élections législatives peuvent nous permettre d’échapper à ce piège en gagnant des députés populaires, de combat, engagés pour la justice sociale.

Dans la 14e circonscription du Rhône, les communistes ont l’expérience de la bataille contre l’extrême-droite et contre le gouvernement Macron. En 2017, la division à gauche avait permis au député Blein de se faire élire dans la vague Macron. Les communistes sont décidés à l’affronter pour battre Macron après avoir barré la route à Le Pen. Ils appellent les habitants à se rassembler dans cette bataille.

C’est le sens de la candidature de Michèle Picard qui a déja battu Yves Blein deux fois, à Vénissieux aux dernières municipales, dans les portes du sud pour les élections métropolitaines. C’est celle qui peut le battre une troisième fois les 12 et 19 juin prochain.

C’est pourquoi les communistes appellent toutes les forces de gauche à échanger dans les jours qui viennent pour construire le rassemblement le plus large contre toutes les droites. Il faut battre une nouvelle fois l’extrême-droite de Le Pen et Zemour. Il faut battre Yves Blein, le représentant du président des riches qui a mené une guerre sociale depuis 5 ans.

Nous invitons les insoumis, les écologistes, les socialistes, les progressistes et les citoyens engagés pour la république à nous retrouver mercredi 27 avril entre 12h et 14h au local Gracchus Babeuf , au 48 rue Eugène Maréchal.