COVID19 : Un déconfinement en concertation totale avec les maires et les communes

, par  Michèle Picard , popularité : 3%

La déclaration de Presse de Michèle Picard après l’intervention du Président de la République.

Parler de déconfinement peut paraître aujourd’hui prématuré, alors que la France n’a pas encore dépassé le stade d’un plateau épidémique très élevé, ce jeudi 16 avril. L’urgence sanitaire est toujours bien présente sur l’ensemble de notre territoire, il ne doit y avoir aucun relâchement dans le respect des gestes barrières et du confinement. La responsabilité de tous permet de sauver des vies et d’aider le personnel médical et soignant, dévoué, en première ligne et à n’en pas douter éprouvé physiquement et psychologiquement par ce combat quotidien contre le Covid-19 depuis plus d’un mois.

Prudence, précaution et sens de la mesure

Annoncer le déconfinement sans un plan cohérent partagé par tous les acteurs de terrain présente un risque majeur, celui de favoriser les conditions d’une deuxième vague épidémique à laquelle notre système sanitaire aurait bien du mal à faire face. Il nous faut donc penser le déconfinement et l’anticiper avec prudence, précaution et sens de la mesure. Comment concilier l’impératif vital de la santé, toujours aussi prioritaire, et la relance progressive des activités sociales et économiques, la protection des salariés et le sauvetage des TPE et PME notamment ? La question est là et elle est complexe. Gardons la tête froide, avançons pas à pas, ne mettons pas la charrue avant les bœufs !

Garantir la protection de tous

L’intervention du Président de la République pour une reprise de la scolarité, même partielle et sous certaines conditions, le 11 mai prochain a soulevé de nombreuses interrogations tant dans les familles que parmi les personnels de l’Education Nationale et les élus locaux. Disposerons-nous de masques, équipements et tests suffisants pour sortir progressivement du confinement à partir du 11 mai ? Concernant les écoles primaires, de la compétence des communes, quels seront le calendrier et les mesures prises pour garantir la protection des écoliers et des personnels ? Toutes ces questions sont primordiales et elles n’ont pas de réponses à ce jour.

Concertation, transparence et collaboration

L’État a pu compter sur l’engagement sans faille des collectivités locales pour mettre en œuvre sur le terrain les mesures nationales de l’urgence sanitaire, par l’engagement total des fonctionnaires territoriaux, la réactivité de nos missions et nos capacités à innover et à nous adapter. Il doit en être de même dans le cadre du plan de déconfinement prochain, avec l’instauration d’un dialogue et d’échanges permanents entre l’exécutif et les communes. Cette période beaucoup plus complexe qu’il n’y paraît doit faire l’objet d’un partage horizontal, décentralisé et de tous les instants parmi toutes les institutions de notre pays, au premier rang desquelles figurent les communes et leurs politiques de proximité, au plus près du terrain pour aider les habitants et lutter contre l’épidémie.

C’est la raison pour laquelle je demande, au même titre que l’Association des Maires de France, à ce que le plan de déconfinement au niveau national de l’Etat soit élaboré et défini en totale concertation, en totale transparence et très étroite collaboration avec les maires et leurs équipes, avec les communes et intercommunalités, avec tous les acteurs de terrain qui assurent la continuité des services publics de proximité. Il faut faire preuve de cohérence, à tous les étages, pour réunir les conditions d’une transition que l’on sait compliquée.

Le plan de déconfinement de l’État doit faire l’objet d’une concertation totale avec les maires et les communes !

Annonces

Sites favoris Tous les sites

9 sites référencés dans ce secteur

Brèves Toutes les brèves

Navigation

ThèmesTous les tags

23/23
16/23