Débat d’orientation budgétaire 2022.

La lettre des élus communistes et apparentés de Vénissieux N° 65 - décembre 2021
Mardi 21 décembre 2021

Solidité et sens des responsabilités, voilà ce que les Vénissians sont en droit de demander au budget de leur ville. La pandémie n’est pas derrière nous, et les crises économiques, sociales sont déjà là. Entre 2019 et 2021, le nombre de foyers au RSA a augmenté de 21% à Vénissieux et 26% pour l’ensemble de la Métropole !

Nos marges de manœuvre nous permettent de répondre à l’imprévu. Sans elles, nous n’aurions pas pu réagir avec la même efficacité, face à l’émergence de la Covid-19. Des masques, des aides alimentaires, un plan de soutien aux associations, au monde économique, culturel, des subventions exceptionnelles au CCAS, les campagnes de vaccination : on peut estimer l’enveloppe financière allouée à cette crise sanitaire, à 4 millions d’euros pour la ville de Vénissieux.

Pour 2022, beaucoup d’inconnues sont devant nous. Quelles réponses pour endiguer le rebond de la pandémie quand l’hôpital est à bout de souffle, et que le système de santé continue d’être vendu au privé ? Quelles seront les conséquences sociales et économiques, dans les villes populaires ? Nous savons que les personnes isolées et les familles les plus fragiles, seront encore frappées brutalement et qu’il faut anticiper une précarité qui ne cesse de gagner du terrain.

Après les élections 2022, quelles seront les relations entre le gouvernement et les collectivités locales ? L’Etat veut-il continuer à cogner sur les collectivités, après le passage en force sur le temps de travail et la loi de transformation de la fonction publique, la baisse des dotations, la contractualisation des dépenses de fonctionnement ? L’Etat va-t-il enfin ouvrir les yeux sur l’efficacité de nos politiques de proximité, sur l’indispensable présence de nos agents sur le terrain ? Va-t-il nous accompagner et nous donner plus d’autonomie ? Pas de réponse. Pas de réponse non plus sur les injustices fiscales, qui consistent à épargner les plus riches de l’effort national, et faire payer la crise aux plus modestes !

Notre budget 2022 sera en mesure de répondre aux défis : créer de nouveaux services pour les Vénissians tout en maîtrisant les dépenses de fonctionnement et accroître nos capacités d’investissement. C’est la garantie pour les Vénissians, de disposer d’installations et de structures modernes et rénovées avec l’extension du groupe scolaire Jules Guesde, la prochaine maison de l’enfance Max Barel, la création d’un équipement polyvalent Pyramide, la démolition-reconstruction de la piscine Delaune, un nouveau terrain extérieur de futsal, etc. Notre majorité a toujours fait le choix de services publics forts, proches du terrain et du quotidien des Vénissians. La crise sanitaire en a montré la qualité, l’utilité, l’efficacité et l’exemplarité. Le budget 2022 prolonge nos choix politiques et les pérennise.

Pour lire l’intervention complète…

L’adresse originale de cet article est http://gec.venissieux.org/Debat-d-o...