Ian Brossat à la section de Vénissieux Enregistrer au format PDF

Janvier 2019

Après la rencontre au marché des minguettes, une rencontre avec des militants communistes à la section de Vénissieux du PCF… dans un local réaménagé qui sera inauguré quelques jours plus tard.

La discussion a permis d’apprécier Ian Brossat, un style direct et clair, et dont les propositions permettent de mener une campagne offensive faisant écho à la colère populaire contre l’europe.

Ian Brossat a montré que l’objectif de faire mentir les sondages et de dépasser les 5% pour avoir des élus était réaliste, si le parti menait campagne à partir d’une liste qui sera la seule liste avec une majorité d’ouvriers et d’employés, une liste présentée par le seul parti qui s’est battu contre tous les traités européens !

A Vénissieux, il faut reconnaitre que nous n’avons pas beaucoup mené les campagnes européennes précédentes, tellement le discours de « l’europe sociale » passait mal dans nos quartiers populaires qui avaient voté à 80% contre la constitution européenne en 2005.

Mais si nous mobilisons fortement notre électorat à Vénissieux, nous apporterons notre contribution à l’ambition de Ian Brossat, construire le premier succès politique du PCF du 38e congrès…pour faire mentir tous ceux qui ne croient plus à la lutte des classes comme moteur de l’histoire…