Réaction à la venue du ministre de la santé Olivier Véran à Vénissieux le 14 mai !

, par  Gisèle Putoud , popularité : 1%

Après avoir appris que le ministre de la Santé ne passerait pas à l’hôpital nous avons donc décidé d’aller l’interpeller au cabinet médical qu’il devait visiter avec l’espoir de lui exposer notre vie quotidienne à l’hôpital, que le covid-19 a fait exploser.

L’occasion est trop belle pour les élus CGT du groupe hospitalier mutualiste les portes du Sud de Vénissieux de venir lui faire part de leurs nombreuses et très anciennes revendications.Retour ligne automatique.

Lorsque nous avons appris sa venue nous nous sommes dits c’est impossible qu’il ne passe pas par l’hôpital puisque c’est là que le seul service COVID hospitalier du secteur a été organisé par les personnel de santé les médecins, la direction. Michèle PIcard a engagé la ville dès les premiers jours avec la mise à disposition d’un barnum pour mieux gérer les urgences, restant à l’écoute des besoins du GHM. La même Michèle Picard, maire de Vénissieux, même pas invitée lors de cette visite du ministre sur sa Ville !

Après avoir appris que le ministre de la Santé ne passerait pas à l’hôpital nous avons donc décidé d’aller l’interpeller au cabinet médical qu’il devait visiter avec l’espoir de lui exposer notre vie quotidienne à l’hôpital que le covid-19 a fait exploser. Nous nous sommes donc précipitées avec notre pancarte CGT pour ne pas louper son arrivée. Mais quelle déception lorsqu’il est arrivé ! à peine un regard et lorsqu’il est sorti même pas un regard, idem pour sa clique de journalistes à sa botte.

Comme d’habitude cela n’a été que du mépris. Mais à quoi pouvions-nous attendre avec ce ministre LREM qui faisait déjà partie du gouvernement HOLLANDE et qui était d’accord avec les plan d’action pour l’Hôpital.

Nous aurions tant aimé lui parler des problèmes de l’hôpital avec les coupes de budget de l’état les problèmes de matériel le Manque de tout pour affronter cette crise ..mais aussi la valorisation de notre travail nos revendications salariales... nous sommes donc rentrées car nos patients nous attendaient !

Puis il y a eu ce post sur un réseau social du député de la 14e circonscription en compagnie d’Olivier VERAN avec petits fours et champagne, tiens il est donc vivant ?

Député complètement absent depuis 2 mois, comme toujours lorsque nous avons besoin de lui, il me semble pourtant que le GHM des groupes du Sud est sur son secteur mais où était-il lorsque nous avons installé le service COVID et que nous manquions cruellement de matériel ? pas un mot pas un appel pas un don ! RIEN

Ce monde est dingue. La crise sanitaire n’a pas bousculé les habitudes du pouvoir et de sa majorité.. Une fois encore, beaucoup ont compris sur qui on pouvait compter !

« Attention, nous n’en avons pas terminé avec le virus », dit Olivier Véran ! Nous lui répondons "Mr Le Ministre, nous n’avons aucune envie de nous reconfiner et nous serons très attentifs à nous protéger mutuellement et solidairement. Mais nous n’en avons pas terminé avec votre politique ! Nous avons bien compris les conseils, maintenant nous attendons les moyens et les actes !

Annonces

Brèves Toutes les brèves

Navigation

ThèmesTous les tags

23/23
16/23