André Gerin, un homme d’engagement et de conviction !

Un nouveau maire pour Vénissieux

Michèle Picard : proximité, fidélité et solidarité
Juin 2009

Conformément à ce qu’il avait annoncé avant les élections municipales, André GERIN a décidé de passer la main. Il laisse son poste de maire tout en restant conseiller municipal.

Les communistes proposent le 27 juin, jour de l’élection du nouveau maire, Michèle Picard, adjointe à l’action sociale, la solidarité et aux droits des femmes, pour le remplacer.

Vénissiane, suppléante d’André Gerin à l’Assemblée Nationale, elle représente à la fois la continuité et l’avenir. Avec ce choix nous voulons donner un signe fort à la population de la volonté des communistes de continuer à travailler dans la durée au développement de la ville et au bien être de ses habitants.

L’action d’André Gerin, avec l’équipe municipale, a fait évoluer fortement la ville dans bien des domaines. Mais l’action municipale se heurte aux politiques menées par les différents gouvernements qui se sont succédés mettant une part de plus en plus grande de la population dans les difficultés. Précarité, chômage, coût de la vie, difficulté à se loger, pour certains y compris à se nourrir, à se soigner, surendettement, sont autant de plaies que les services sociaux de la ville connaissent bien.

Conséquence de la voracité des marchés financiers, des bourses, des banques, la crise financière et économique est venue aggraver cette situation.

Sarkozy, son gouvernement, de projets de lois en réformes cassent le socle politique et social de notre pays, font tout pour satisfaire le capital, les marchés financiers. Ils tentent d’éliminer les solidarités, font de la santé une marchandise, de l’éducation un parcours du combattant. La droite au nom de l’Europe entend remettre en cause l’autonomie de nos villes, l’existence des départements, privilégiant les communautés de communes, les régions, avec comme conséquence la diminution des moyens pour les équipes municipales, les maires, l’impossibilité de décider des orientations à prendre pour la gestion des villes.

Avec les engagements pris lors des dernières élections municipales, concernant la bataille contre la grande pauvreté, le logement, le développement humain durable, l’emploi, Michèle Picard, l’équipe municipale auront à  mener la bataille pour garder à la ville ses prérogatives, développer ses moyens. Elle pourra compter sur l’appui d’André Gerin, qui reste député de la circonscription, Guy Fischer, Sénateur, et des deux conseillers généraux de la ville Marie-Christine Burricand et Christian Falconnet.

Ensemble les communistes s’engagent au côté de Michèle Picard, avec la population, pour continuer à faire de Vénissieux une ville rebelle, une ville qui dit non aux injustices et oui au progrès social.

Documents à télécharger

  • Le Vénissian (PDF, 1.2 Mo)
    Journal des communistes de Vénissieux, numéro spécila