Unir les communistes face au FN et à la droite Editorial

, par  Serge.truscello , popularité : 4%

Affaires, alliances, promesses, le grand cirque présidentiel est en route et les médias font le buzz. Cette élection n’est vraiment pas faite pour "changer la vie", mais pour "perpétuer le système"... Il faut supprimer ce président de la république omnipotent, et redonner une vraie souveraineté populaire à une assemblée nationale responsable devant les citoyens !

La monarchie présidentielle que nous impose le pouvoir avec les institutions de la cinquième république ne répond plus aux besoins de la population.

Redonner la parole au peuple, avoir à l’Assemblée Nationale des députés capables de résister aux injonctions de la commission européenne, des marchés financiers et des banques qui exigent toujours plus d’austérité. Des députés qui imposent des orientations budgétaires et des lois qui répondent aux besoins des gens, qui impulsent une politique industrielle créatrice d’emplois, une politique sociale qui réponde aux besoins de logement, de santé, d’éducation, de sécurité. Au delà de l’élection présidentielle c’est l’enjeu des élections à venir.
La préparation de la présidentielle a montré que les Français ne veulent plus des ces hommes et femmes politiques représentants d’un système, d’une politique qu’ils rejettent.

Exit, Hollande, Sarkozy, Valls, Juppé... à qui le tour ?

Fillon pensait avoir fait le plus dur en faisant oublier qu’il avait été le 1er ministre de Sarkozy. Il se voit rattraper par des histoires de gros sous qui le replacent dans ce microcosme politique.
Hamon, vainqueur de la primaire du PS, sur le rejet de la politique de son parti, est la preuve que les électeurs de gauche veulent un changement, mais il ne peut pas en être le porteur !
Macron peaufine son profil de jeune premier, hors système. Mais comment oublier qu’il est l’homme des banques, ancien ministre de Hollande ? Ses mesures phares, encore plus de rigueur et suppression de l’impôt sur la fortune. Il est bien l’un des candidats du système capitaliste. Il s’occupe d’abord des plus riches !
Marine Le Pen surfe sur ce désarroi, sur ce rejet du système politique en place. Son discours, extrémiste, populiste, peut tromper bon nombre de français. Pourtant le FN est aussi sous le coup d’accusations de malversations au parlement européen et en France pour la surfacturation de campagnes électorales lui permettant de percevoir de l’Etat, c’est à dire des citoyens, des millions d’euros de remboursements ! Le fascisme n’a jamais permis au peuple d’être souverain et de trouver des réponses à ses besoins.

Les communistes appellent à un changement radical. Ils ont choisi le soutien à Jean Luc Mélenchon, homme de gauche, porteur d’un projet qui contient des éléments de rupture forte pour notre pays.

Mais le véritable changement se fera avec la mobilisation populaire, la construction d’un rapport de forces dans le pays qui rende impossible la poursuite des politiques d’austérité, et qui impose une politique répondant aux aspirations et besoins du plus grand nombre.

Le véritable changement passe par une Assemblée nationale avec de nombreux députés présentés par le PCF.

Michèle Picard en fera partie avec son suppléant Kamal Ahamada !
Elle redonnera par ses actions, ses propositions, ses votes, une voix pour tenir à gauche. Elle portera vos colères, vos solidarités, vos revendications !

Annonces

Sites favoris Tous les sites

9 sites référencés dans ce secteur

Brèves Toutes les brèves

Navigation